Les transmissions de franchises en perspective

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Les transmissions de franchises en perspective
  • Créé le : 16/09/2009
  • Modifé le : 19/02/2020

La dernière enquête du CSA pour la Fédération Française de Franchise et la Banque Populaire met en évidence un nombre important de transmissions prévues dans les prochaines années : un avantage pour de nombreux candidats.

Au moment de la transmission on peut assister à une divergence d’intérêts entre le franchisé et le franchiseur. Alors que le franchisé recherche un intérêt essentiellement financier, le franchiseur souhaite respecter sa stratégie, liée notamment à l’emplacement du point de vente et à la personnalité du franchisé. Le franchisé s’interroge sur l’opportunité de vendre ou de transmettre son entreprise (fonds de commerce notamment avec ou sans l’enseigne, cession de parts, apport d’actif, etc.). Le franchiseur s’intéresse à la protection et la pérennité de son réseau.

L’enquête annuelle du CSA commanditée par la fff et les Banques populaires constate que les outils de transmission de franchises existantes ont du mal à se mettre en place mais que plus le réseau est ancien, plus il est susceptible de proposer une organisation. Pourtant seulement un quart des franchisés pensent à préparer leur projet de transmission avec leur franchiseur. Or plus de la moitié des réseaux disposent d’un droit de préférence et la plupart dispensent une formation au repreneur.

Les réseaux ont souvent une structure qui permet d’accompagner les transmissions d’entreprises, et assistent d’une manière ou d’une autre le repreneur pour trouver le financement. Il est clair que les banquiers sont plus confiants dans le cadre de la reprise d’une activité qui marche.

Pour un candidat à la franchise, il est intéressant de reprendre une unité existante puisqu’il peut bénéficier d’une réelle visibilité sur les perspectives offertes par le point de vente. De plus la clientèle est déjà constituée. Certes il lui faudra souvent dynamiser l’activité, fidéliser la clientèle et aussi faire quelques travaux de rajeunissement du magasin ce qui ajouté au rachat du fonds explique que l’investissement dans une reprise est plus élevé en général que pour une création.

C’est au candidat à la reprise de faire le travail d’analyse pour s’assurer du prix de revente correct. Le cédant souhaite vendre au plus cher. Quant au franchiseur, il est entre deux. Il veut que le cédant rentabilise son investissement mais aussi et surtout que la reprise soit effective et que le repreneur ne prenne pas un risque en surpayant le fonds.

Le cas échéant, l’agrément du candidat à la reprise de l’entreprise franchisée, sera soumis aux conditions et procédures en vigueur pour la sélection des franchisés dans le réseau. Ainsi, et en conformité avec le code de déontologie européen de la franchise, le franchiseur n’acceptera que les candidats qui, après une enquête raisonnable, auraient les compétences requises (formation, qualités personnelles, capacités financières) pour l’exploitation de l’entreprise franchisée… Normal !

Jean Samper
Membre du collège des experts de la fédération française de la franchise
Fondateur de ac-franchise.com et acfranchise.TV

Plus de franchises

CAMILLE ALBANE

Coiffure

Apport : 40 000€

ISOFRANCE FENÊTRES & ÉNERGIES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 25 000€

BODY MINUTE

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

BUREAU VALLEE

Fournitures de bureau

Apport : 90 000€

SILIGOM

Centre auto et Station service

Apport : 30 000€

BELCHICKEN

Restauration rapide, fast food

Apport : 100 000€

ACTIV TRAVAUX

Courtage en travaux

Apport : 8 000€

LES COMPTOIRS DE LA BIO

Produits bio et naturels

Apport : 100 000€

Plus de franchises

Actualités
La franchise Envia Cuisines annonce deux nouvelles ouvertures

Avec déjà 24 points de vente à son actif, Envia Cuisines continue de croître en inaugurant deux nouveaux points de vente : le premier, dirigé par Philippe Chauvel, est situé à Limonest, tandis que le second, piloté par les associés Maxence Laporte et Matthieu Ceschina, est implanté à Bordeaux-Mérignac. Envia Cuisines ouvre un magasin à […]

Fédération Française de la Franchise

Le 3ème chapitre de la 20ème édition de l’Enquête annuelle de la Franchise Banque Populaire, en partenariat avec la Fédération Française de la Franchise (FFF) et la participation de Kantar, vient d’être publié. Ayant pour titre « La franchise, un modèle qui s’engage », il met en avant l’engagement croissant des clients, des franchisés et des franchiseurs […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
VULCO

Spécialiste des pneumatiques et de l'entretien des véhicules de tourisme, industriel, génie civil et agricole.

+ de 25 ans d’expérience dans la liaison au sol

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 70 000€
  • CA moyen : 650 000€
  • Droit d'entrée : 3 500€
  • Nombre d'unités total en national : 250
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.