Les règles du sourcing mondial continuent de se modifier sur le secteur du textile et de l’habillement

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Les règles du sourcing mondial continuent de se modifier sur le secteur du textile et de l’habillement
  • Créé le : 06/04/2011
  • Modifé le : 27/01/2020
2010 aura été l’année des bouleversements pour le secteur du textile et de l’habillement. La crise économique mondiale et quelques nouveaux éléments comme la hausse des prix des matières premières ont notamment contribuer à modifier la donne du sourcing mondial. Une nouvelle cartographie du textile habillement se dessine. C’est en tout cas ce qu’est venu expliqué le responsable de l’Observatoire économique de l’Institut français de la mode (IFM) lors d’un  séminaire annuel.

La production chinoise n’est plus suffisante

Au coeur de ces bouleversements : un déséquilibre entre une offre demeurée stable et une demande en forte augmentation : les Chinois, premiers producteurs mondiaux de coton par exemple ont doublé leurs importations l’an dernier, afin de nourrir leur marché local !

Et si la Chine reste encore « l’atelier du monde », ses entreprises s’orientent de plus en plus vers la consommation intérieure et se détournent donc un peu de leur clientèle extérieure… obligeant les donneurs d’ordre européens à faire face à des difficultés d’approvisionnement. Une réalité à laquelle s’ajoute la hausse des salaires généralisée en Chine et plus généralement dans les pays émergents producteurs.

Ce constat a déjà obligé bon nombre de marques et de distributeurs à trouver d’autres régions d’approvisionnement et à se tourner vers le sourcing de proximité. La Turquie est le pays dans la zone Euromed qui tire aujourd’hui le plus son épingle du jeu : ses ventes d’habillement en Europe ont augmenté de 8,7 % entre 2009 et 2010.

Vu dans Le Journal du Textile n° 2066

N’hésitez pas à consultez d’autres actualités internationales sur la franchise

Plus de franchises

LA MIE CALINE

Boulangerie - Pâtisserie

Apport : 80 000€

REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

CAMILLE ALBANE

Coiffure

Apport : 40 000€

CENTURY 21 FRANCE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

YVES ROCHER

Parfumerie et cosmétique

Apport : 30 000€

ISOFRANCE FENÊTRES & ÉNERGIES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 25 000€

MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 50 000€

Plus de franchises

Actualités

Spécialisé dans l’équipement de la maison, BUT revendique une culture entrepreneuriale forte qui le pousse à constamment enrichir son modèle de développement. Cela vise à offrir à tous les profils de candidats l’opportunité d’intégrer le réseau. Tous les profils de candidats ont leur chance avec BUT BUT compte actuellement 346 magasins, dont plus de 130 […]

Intermarché a acquis un total de 294 magasins Casino, qu’il transforme progressivement. Après avoir converti une première vague de 58 points de vente en octobre 2023, 64 autres unités ont vu leur enseigne changer depuis fin mai. Les magasins restants seront transformés entre juin et octobre. Intermarché poursuit la transformation des magasins Casino Après avoir […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
ISOFRANCE Fenêtres & Énergies

2 domaines d’expertise : les menuiseries et les solutions de chauffage.

Un concept original et fort ; Un savoir-faire éprouvé ; Des conditions d'accès uniques avec rentabilité rapide

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 25 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 20 000€
  • Nombre d'unités total en national : 28
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.