Les pros de la santé se sentent plus forts en réseaux coopératifs ou en franchise

Le marché de la santé et du paramédical est en progression du fait du vieillissement de la population et de la recherche pour les consommateurs de produits qui favorisent leur bien être.
C'est pourquoi, sur ce secteur tenu longtemps par des indépendants, les groupements, coopératives et franchises se sont peu à peu installés et grignotent des parts de marché.
Même les pharmaciens s'y mettent et pour des raisons légales sont plus axés sur les groupements que sur le modèle en franchise afin d'optimiser les achats et de trouver des produits de parapharmacie qui complètent l'offre de l'officine. C'est le cas des groupements Giropharm et d'Objectif Santé. Dans le même domaine, mais sur le créneau de distribution de matériel médical, le réseau Distri Club Médical lui a adopté la franchise comme levier d'expansion.
Les réseaux d'optique ont progressé, ils étaient au nombre de 257 en 2007 et sont passé à 298 en 2008. Les opticiens ont choisi de se regrouper depuis très longtemps soit en coopérative soit en franchise sur un marché qui progressé de 3% en 2008. Ils enrichissent leurs services en y ajoutant l'audioprothèse ce qui correspond à une demande des clients (Lynx Optique par exemple). Les leaders en franchise élargissent leurs gammes et proposent de nouveau concept comme Alain Afflelou (s'offrir plusieurs paires de lunettes pour le prix d'une). Devant une concurrence commerciale très forte, les indépendants rallient de plus en plus les réseaux de franchise pour y trouver les nouveautés, la formation, les conditions d'achats intéressantes car la concurrnce s'intensifie.
La vente d'appareils auditifs appartient encore à des indépendants mais devant un marché d'avenir, des réseaux se mettent en place face aux opticiens qui tirent la couverture à eux. Le réseau de points de vente et de conseil en correction auditive Audition conseil compte près de 270 partenaires en France sous forme de licence de marque. Dans un domaine de haute technologie voire de nanotechnologie, le fait d'appartenir à un réseau permet d'être à la pointe des dernières nouveautés et d'offrir un service dernier cri.
Pour rester concurrentiels et être au top des progrès réalisés chaque jour dans ces métiers liés à la santé et au bien être, les acteurs de la santé n'ont guère le choix que de se regrouper en réseaux. Certains s'exportent à l'étranger afin d'y trouver de nouveaux marchés
.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 13 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 30 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 07/03/10 01:00

Les franchises qui recrutent