Le régime de la micro-entreprise

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Le régime de la micro-entreprise
  • Créé le : 13/05/2008
  • Modifé le : 13/05/2008

S’il permet de bénéficier de simplifications fiscales et comptables, il présente aussi quelques inconvénients.

Il y a plusieurs régimes fiscaux possibles pour les bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Par rapport au régime réel normal ou simplifié, qui oblige à tenir une comptabilité complète et à souscrire une déclaration de bénéfices, le micro-BIC permet des simplifications importantes. Vous êtes dispensé d’établir des comptes annuels et un bilan. Sur demande du fisc, il vous suffit de présenter un registre des achats de l’année et un livre-journal qui enregistre, au jour le jour, les recettes professionnelles. Vous devez néanmoins conserver toutes vos factures et pièces justificatives d’achats, de ventes et de prestations de services. Les services d’un expert-comptable ne sont pas indispensables.

De plus vous n’avez pas de déclaration de bénéfices professionnels à faire. Vous indiquez votre chiffre d’affaires sur votre déclaration générale de revenus, ainsi que les plus ou moins-values éventuelles. Le fisc détermine alors le bénéfice net réalisé et applique un abattement forfaitaire représentant tous les frais et charges.

Le régime micro implique par ailleurs de ne pas être soumis à la TVA, donc vous ne facturez pas de TVA à vos clients. Ce régime peut présenter certains inconvénients : tout d’abord si vous ne facturez pas de TVA, vous ne la récupérez pas non plus sur vos achats. De plus l’abattement forfaitaire pour frais peut ne pas couvrir les charges et investissements que vous effectuez. C’est un régime qui n’est pas adapté si vous pensez que votre société se développera rapidement et enfin il est impossible de déduire le déficit éventuel de votre activité professionnelle. Si vous adhérez à un Centre de Gestion Agréé ou une Association, vous ne bénéficierez pas non plus de l’avantage fiscal qui y est lié.

Dominique Deslandes

Plus de franchises
Franchise LA CÔTE ET L’ARÊTE LA CÔTE ET L’ARÊTE

Restaurant à thème

Apport : 250 000€

Franchise GREEN IS BETTER GREEN IS BETTER

Restauration rapide, fast food

Apport : 130 000€

Franchise NETTO NETTO

Supermarché et Supérette

Apport : 90 000€

Franchise LAFORET FRANCHISE LAFORET FRANCHISE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

Franchise JOTUL POELES CHEMINEES JOTUL POELES CHEMINEES

Cheminée et Poêle

Apport : 40 000€

Franchise LE FOURNIL SAINT ANDRÉ LE FOURNIL SAINT ANDRÉ

Boulangerie - Pâtisserie

Apport : 100 000€

Franchise PARQUET BARATTE PARQUET BARATTE

Entretien et rénovation

Apport : 30 000€

Franchise RAPID PARE-BRISE RAPID PARE-BRISE

Centre auto et Station service

Apport : 15 000€

Plus de franchises

Actualités

Pour la franchise Le Chanvrier Français, tout a commencé par l’ouverture d’une 1ère boutique à Paris, en plein cœur du Marais en janvier 2020. Comptant actuellement 5 boutiques dans la capitale et une boutique à Bordeaux, l’enseigne souhaite poursuivre son développement. Pour ce faire, Le Chanvrier Français recrute de nouveaux franchisés via notre plateforme AC […]

Le réseau Heytens poursuit son développement en Belgique en ouvrant un nouveau point de vente dans le centre-ville d’Anvers. Le franchisé David De Vocht est à l’origine de ce nouveau projet qui a démarré le 18 février dernier. Le nouveau magasin Heytens d’Anvers a trouvé son franchisé Le jeune entrepreneur de 31 ans, David De […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Memphis

Concept original inspiré des vrais « diners » américains

Apport : 150 000€

CA moyen : 1 200 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.