Le Groupe PRONUPTIA-NUPTALLIANCE en difficulté

Placé en redressement judiciaire le 3 juillet dernier, le Groupe PRONUPTIA-NUPTALLIANCE a obtenu un délai d'observation de 6 mois pour présenter un plan de relance. A pied d'œuvre, son Dirigeant, Philippe MACE, espère proposer un plan de financement suffisamment convaincant pour obtenir la poursuite des activités des magasins et franchises de prêt à porter.

UN RESEAU INTERNATIONAL DE SUCCURSALES ET FRANCHISES

Le Groupe PRONUPTIA-NUPTALLIANCE regroupe aujourd'hui 3 enseignes, toutes trois spécialisées sur le marché du mariage : Point Mariage (64 magasins en France) positionnée en entrée et milieu de gamme et sur offre de prêt à porter et accessoires pour les mariés, enfants, tenues de soirée, ainsi qu'un service événementiel (photo et sonorisation) ; Complicité Paris (60 points de vente), implantée à l'International (Allemagne, Russie, Brésil, Iran, Afrique) et axée sur des modèles de créateurs ; et enfin Pronuptia, la légendaire marque qui compte une quarantaine de magasins. C'est donc plus de 160 points de vente en France qui sont directement concernés par l'avenir du Groupe.

UN GROUPE EN SITUATION D'ENDETTEMENT

Le groupe fait face à un endettement endémique que le contexte économique actuel n'aide pas à enrayer. Le pari d'un développement à l'international, notamment chinois, comme relais de croissance n'est pas suffisant. D'autant que le marché russe lui a valu quelques déconvenues. Reste le marché français qui connaît une baisse du nombre des mariages même si le panier moyen lui est en hausse. Les résultats sont à la peine et PRONUPTIA-NUPTALLIANCE enregistre est en recul de -5% depuis deux ans.
Le plan de sauvetage de l'entreprise passe donc par un effort drastique sur les économies, une restructuration interne et sans doute un redéploiement de son réseau. Parmi les priorités évoquées, la réduction des charges locatives, notamment celles du siège de Laval, la réorganisation logistique et la fermeture des sites les moins rentables (6 l'ont été en un an) sont à l'ordre du jour.

Consultez aussi cet article : Le mariage demeure une valeur sûre pour les enseignes et franchises de prêt à porter !

VERS UNE REFONTE DE LA STRATEGIE D'ENSEIGNE DU GROUPE

L'autre grand volet défendu par la Direction est la redéfinition de la stratégie commerciale des différentes enseignes : La franchise Point Mariage, créée en 1990 doit retrouver son leadership. Une opération de recrutement de nouveaux clients est en cours proposant pour une robe de mariée achetée le costume est à 1€. En parallèle, l'enseigne teste, avec son magasin pilote Point Mariage City de Chartres, un positionnement en centre-ville alors qu'elle était restée jusqu'à présent en périphérie. Si le test est probant, c'est, à terme, tout le réseau de Complicité Paris, historiquement implanté en cœur de ville, qui passerait sous la bannière Point Mariage.
L'autre enseigne phare Pronuptia, dont le rachat en 2008 a pesé en partie dans l'endettement du groupe, devrait elle aussi connaître une évolution de son concept haut de gamme jugé trop sélectif pour certaines agglomérations. Le nouveau concept «Pronuptia Multimarks Store» réunit les différentes offres du Groupe. Après un test à Laval, six autres unités ont déployé le nouveau concept en France (Nice (76), Rouen (76), Lille (59), Grenoble (38), Avignon (84) et Chartres (28)), et 7 à l'étranger. Enfin, son Dirigeant évoque également le projet de lancer une nouvelle griffe « Pronuptia Monsieur » vendue également dans le réseau des détaillants multi marques. Une griffe qui pourrait s'étendre au secteur de l'enfant et des tenues cocktails. L'objectif est de simplifier l'offre en créant des périmètres plus complémentaires qu'ils ne le sont aujourd'hui.

QUEL AVENIR POUR LES FRANCHISES ?

Et les franchisés dans tout cela ? Le groupe Pronuptia-Nuptialliance doit faire face à l'inquiétude de son réseau franchisé, en particulier celui de Complicité Paris destiné à changer d'enseigne. S'il est encore trop tôt pour compter les défections inévitables, le groupe espère entériner cette nouvelle stratégie aux yeux des créanciers actuels, de son réseau mais aussi de sa clientèle. L'enjeu est la survie d'un des groupes emblématiques du secteur du mariage. 
Ce secteur vous intéresse ? Découvrez les franchiseurs qui recrutent actuellement dans le secteur "Franchise Mariage et Cérémonies" !
Article mis en ligne par Isabelle, Rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 12 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 28 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 11/11/12 01:00

Les franchises qui recrutent