Le 4ème groupe de mobilier européen en recherche de repreneurs

Avec 249 magasins d’ameublement des marques Atlas, Fly et Crozatier, le groupe Mobilier européen cherche des repreneurs. Le groupe s’était placé en procédure de sauvegarde avant l’été et opté pour le redressement judiciaire depuis une semaine. De nombreuses tractations se sont déroulées ces dernières semaines et c’est vers une vente par lot que l’avenir de ce groupe semble se profiler. Sur les 101 magasins exploités en succursale en France, 57 font l’objet d’offres. Il est annoncé 13 repreneurs intéressés « sur toutes les marques y compris les magasins franchisés » souligne la direction du groupe. Aucun candidat ne s'est manifesté pour la reprise globale. Ils ont jusqu’au 7 octobre pour déposer une offre de reprise.

Le réseau Mobilier européen

L’entreprise a été créée à Mulhouse en 1964 par la famille Rapp et a développé les enseignes Atlas et Crozatier, style classique) et Fly style « jeune habitat », Mobilier européen gère environ  200 magasins, principalement en France, dont la moitié environ sont franchisés. Le groupe a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 744 millions d'euros.
Déjà en mars 2014,  Conforama avait acquis 19 magasins Fly en Suisse. En France,  un seul Fly mais 8 Atlas avaient changé de main. Mais derrière Ikéa, Conforama et But, le groupe ne peut suivre et doit céder devant un recul du marché du meuble (13% depuis 2012). Cependant le groupe dispose de magasins très stratégiques au niveau des emplacements qui font l’objet de convoitises à la fois de la part des repreneurs. (But pour mailler le territoire français avec ses magasins meubles en franchise But Cosy (objectif : les villes moyennes) et de groupe fonciers intéressés par les emplacements privilégiés). Cependant,  tous ces groupes ne semblent pas intéressés par les quelques 100 franchises Fly qui sont en attente d’informations.

Un marché du meuble classique atone mais certains s’en sortent

Le marché du meuble est intimement lié à celui de l’immobilier et subit de plein fouet la baisse des transactions immobilières et pour conséquence un non renouvellement des produits dits meublant. Cependant sur ce marché, la literie est un secteur qui voit ses ventes progresser car moins dépendante des ventes de maisons.
De même, l
e marché des meubles de cuisine garde un potentiel de croissance important et  continue de progresser même si moins rapidement et ce grâce aux actions commerciales offensives et à la créativité des réseaux : sachant que la France était bien en retard par rapport à ses homologues européens  (le taux d'équipement des Français est de 60%,  celui des Allemands, Italiens ou Anglais sont proches de 90%.).

En savoir plus sur une sélection de réseaux de cuisine qui se développent :
La franchise Cuisine Plus
La franchise Ixina
La franchise SoCoo'c
La franchise Mobalpa

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 14 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 19 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 24 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 07/10/14 06:15

Les franchises qui recrutent