La Loi Chatel encadre la fixation des prix en grande distribution

Les patrons de supers et d'hypers sont dans l'expectative... Depuis le début de l'année il est désormais possible de réintégrer la totalité des avantages arrière dans le prix de vente...
L'arrivée de la Loi Chatel a été précédée d'un vif combat entre les enseignes pour garder le leadership sur les prix. En 2007 les prix ont diminué en moyenne de 4 % dans les magasins Mousquetaires...
Dans ce contexte, même le triple net n'aura pas d'impact majeur, selon un Directeur de magasin, pour limiter l'augmentation des tarifs des grands fournisseurs. La Loi Chatel redonne de la liberté pour la fixation des prix de vente. Mais parallèlement, il est nécessaire de faire face à une augmentation moyenne des tarifs des industriels pour 2008 de 7 à 8 %, soit 4 fois le niveau de 2005. De plus des négociations commerciales entre industriels et distributeurs vont avoir lieu dans ce nouveau cadre législatif mais chacun reste plutôt attentiste en ce début d'année. Même les tracts et les promotions spectaculaires vont se faire attendre.
Les marges de manœuvre ne sont pas nombreuses. Il faudra surtout déterminer comment les enseignes seront capables d'effectuer une péréquation de leurs marges sur les références non présentes chez les concurrents et les marques de distributeur. Certaines imaginent des stratégies ciblées par zone de chalandise et type de clientèle. En effet la Loi incite à gérer les tarifs au niveau local de chaque point de vente sur la zone de chalandise concernée.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par JS - 3 heures

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 4 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Informations clés

  • Crée le: 14/02/08 01:00

Les franchises qui recrutent