La difficulté des petits restaurants et la santé des gros

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / La difficulté des petits restaurants et la santé des gros
  • Créé le : 11/04/2010
  • Modifé le : 11/04/2010
Si les établissements des réseaux résistent mieux, les petits établissements de restauration traditionnels ont perdu du terrain au profit des plus grands (et des réseaux car la taille moyenne des restaurants en réseau est bien plus importante CQFD) selon l’Insee.

Depuis le milieu des années 1990, le secteur de la restauration traditionnelle s’est transformé. La restauration de type traditionnel comprend, rappelons-le,  les activités de restauration avec un service à table ainsi que la restauration fonctionnant en libre-service de type cafétéria.

Les petits restaurants sont en difficulté alors que la grande restauration continue de se développer. Le poids des restaurants de moins de trois salariés dans le chiffre d’affaires du secteur chute de 9 points entre 1994 et 2007 selon l’Insee. De même le poids des restaurants de trois à neuf salariés reste relativement stable alors que celui des restaurants de plus de dix salariés augmente régulièrement.

Les petits restaurants sont confrontés à l’augmentation des deux principales composantes de leurs coûts de fonctionnement, les consommations intermédiaires  et les frais de personnel.  Ceci est dû d’abord à l’augmentation des charges externes. L’augmentation du montant des achats de matières premières a, en revanche, un impact plus faible sur ces charges ; celle du coût des consommations intermédiaires pèse d’autant plus sur les petites entreprises que leur chiffre d’affaires stagne, particulièrement pour les restaurants sans salarié.

Les restaurateurs sont également confrontés à des difficultés de recrutement. Pour y faire face, ils ont dû augmenter les salaires. Cette hausse des salaires permet de limiter les tensions sur le marché du travail, en forte croissance jusqu’en 2000. Les salaires poursuivent leur croissance jusqu’en 2007. Les charges sociales augmentent modérément sur la période : leur poids reste stable, autour de 10% du chiffre d’affaires du secteur.

Dans l’ensemble, les frais de personnel par tête augmentent à la même vitesse quelle que soit la taille des restaurants : + 2,8% en moyenne annuelle depuis 2001. Les petits restaurants ayant du personnel ont un chiffre d’affaires qui croît moins et subissent plus fortement cette hausse. Entre 2000 et 2007, le poids des frais de personnel dans le chiffre d’affaires progresse de 3 points pour les restaurants d’un à deux salariés, alors qu’il reste relativement stable pour les restaurants de plus de dix salariés.  De plus si le poids total des charges dans le chiffre  d’affaires a baissé depuis 1994 pour les plus grands restaurants, il a au contraire nettement crû pour les plus petits, affaiblissant leur rentabilité.

De ce fait le profit brut courant avant impôts des restaurants de moins de trois salariés diminue fortement. Pour les plus de dix salariés, au contraire, ce profit est dans l’ensemble stable. Cette situation entame la capacité d’autofinancement des petits restaurants. En 2007, la capacité d’autofinancement des restaurants de moins de trois salariés ne couvrait plus que 28 % de leurs dettes bancaires et financières, contre 49 % en 2001.

En raison de cette situation, les conditions d’entrée dans le secteur se sont dégradées sur les dernières années. Le nombre de créations de restaurants sans salarié qui passent le cap de la première année d’exercice baisse continûment. Il est donc encore plus important de s’orienter vers la franchise dans ce secteur…

Les fichiers exploités pour cette analyse sont les fichiers fiscaux provenant de la direction générale des finances publiques et traités par l’Insee.

Dominique Deslandes

 

Plus de franchises
Franchise GRAIN DE MALICE GRAIN DE MALICE

Mode et prêt à porter femme

Franchise LA MIE CALINE LA MIE CALINE

Boulangerie - Pâtisserie

Apport : 80 000€

Franchise SPEEDY SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise CBWEED CBWEED

CBD et dérivés

Franchise EASY CASH EASY CASH

Troc, achat-vente de produits d'occasions

Apport : 50 000€

Franchise PANO SIGN’SERVICE PANO SIGN’SERVICE

Marketing, communication, publicité

Apport : 15 000€

Franchise AVENUE DE LA MAISON AVENUE DE LA MAISON

Cuisine, bain, placard

Apport : 20 000€

Franchise LE JARDIN DES FLEURS LE JARDIN DES FLEURS

Fleuriste

Apport : 50 000€

Plus de franchises

Actualités

Le réseau Avenir Rénovations a déjà terminé ses premières réunions régionales de l’année 2023. La tête de réseau est en effet allée à la rencontre des franchisés pour échanger avec eux sur divers sujets comme les nouveautés. Des réunions propices aux échanges ! Les 24 et 25 janvier derniers, le réseau a organisé ses premières réunions […]

Affichant un plan de développement ambitieux, la franchise Miss Cookies Coffee entame la nouvelle année avec une initiative plutôt osée puisqu’elle a revisité toute sa gamme de produits. L’enseigne a d’ailleurs accueilli Anthony, en tant que chef produits, pour l’accompagner dans ce renouveau. L’enseigne revisite sa gamme de produits De formation pâtissier, Anthony a eu l’occasion […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
L'ATELIER 5

Rendre accessible le sur mesure et offrir toutes les formes de personnalisations possibles

L'atelier 5 recherche de nouveaux partenaires pour s’implanter dans des villes à fort potentiel

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Droit d'entrée : 10 000€
  • Nombre d'unités total en national : 11
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.