La coopérative de bijoutiers Synalia à l'heure de son dixième anniversaire

Sur le marché de la bijouterie en réseau, Julien d'Orcel*, la Guilde des Orfèvres**, Heure et Montres*** et Parfait Alibi sont rassemblés depuis 2002 en une coopérative : la coopérative Synalia. A l'heure de son dixième anniversaire, elle s'impose comme le premier réseau de bijoutiers indépendants dans l'Hexagone.

Synalia en France, c'est quatre enseignes complémentaires (Julien d'Orcel, la Guilde des Orfèvres*, Heure et Montres ), 270 associés et 440 points de vente, c'est surtout l'histoire d'un réseau de dix ans sur le marché ed la bijouterie qui affiche en 2011 une activité de 9,5 millions d'euros quand en 2002, celle-ci se montait à 4,5 millions d'euros avec alors 350 points de vente en France.

De la communication, des partenariats...

Au fil de ces années, le groupe n'a cessé de faire preuve d'innovation et a largement joué sur sa communication. On se souviendra des concepts de magasins primés aux Janus du Commerce, des campagnes TV, des partenariats avec Miss France ou André Manoukian ou plus récemment du lancement du e-commerce c hez Julien d'Orcel... Avec en fil rouge, un travail de fond sur les concepts architecuraux, la création d'un département CRM (Customer Relationship Management) pour fidéliser toujours plus la clientèle.
Dans une actualité publiée fin2011, Synalia affichait son dynamisme en expliquant que l'attractivité des enseignes se confirmait à travers notamment un développement continu et particulièrement soutenu pour les derniers mois de l'année. Ce mouvement serait surtout porté par les bijoutiers Julien d'Orcel et Heure et Montres, qui se seraient distinguées par "des concepts de magasins modernes et une animation commerciale rythmée et différenciante"

Et bientôt une assemblée générale pour la coopérative...

 A l'occasion de ce dixième anniversaire, le 10 juin prochain la coopérative Synalia donne rendez-vous à ses associés pour une assemblée générale. L'occasion d'en savoir plus sur les prochaine projets et perspectives de développement de ce groupe de bijouterie.
N'hésitez pas à consulter les réseaux de franchise de bijoux qui recrutent et à visionnez aussi de nombreuses vidéos sur les franchises de bijoux.
* Julien d'Orcel est un groupement de points de vente entièrement dédiés à l'univers du bijoue et de la bijouterie. Le réseau se développe sous licence d'enseigne et recherche aujourd'hui de nouveaux partenaires.
** Développée en licence d'enseigne, la Guilde des Orfèvres est un spécialiste de la bijouterie, joaillerie et horlogerie qui s'implante dans les centres villes que dans les galeries ou les zones commerciales.
*** Sur le segment entrée et moyenne gamme du marché, le réseau Heur et Montres, développé sous contrat de licence d'enseigne, propose 40 marques de montres.
Audrey, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 11 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 27 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 16/04/12 02:00

Les franchises qui recrutent