La cohésion sociale

  • Créé le : 14/05/2005
  • Modifé le : 14/05/2005
La loi Borloo publiée le 19 janvier 2005 entend agir sur trois leviers : l’emploi, le logement et l’égalité des chances – C’est le premier volet qui nous intéresse, il est destiné aux entreprises.

Tout d’abord la loi organise la fin du monopole de placement des demandeurs d’emploi de l’ANPE. Ceci entraîne la suppression de l’obligation pour un employeur de notifier auprès de l’ANPE toute place vacante dans son entreprise.

Cette loi prévoit par ailleurs plusieurs assouplissements en matière d’apprentissage. Cela va de la possibilité de dépasser l’âge limite de 25 ans à la durée de l’apprentissage qui peut désormais être comprise entre 6 mois et un an pour acquérir une formation complémentaire. De plus la rémunération minimale des apprentis doit être modifiée par un décret d’application qui doit permettre de tenir compte à la fois de l’âge de l’apprenti et du niveau du diplôme préparé.

Autre mesure : le contrat jeune en entreprise est facilité en étant ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans de niveau collège, première année de CAP ou de BEP, bénéficiant d’un accompagnement de l’Etat.

Concernant les aides à l’embauche, on distingue le secteur non marchand. Il ne s’agit plus d’emplois jeunes mais de  » contrats d’avenir « , il est ouvert aux chômeurs bénéficiant du RMI, de l’allocation de solidarité spécifique ou de l’allocation de parent isolé depuis au moins 6 mois. Ce contrat est prévu pour deux ans, renouvelable sur 12 mois, dans le cadre d’une convention avec l’Etat et la collectivité territoriale. Le salarié doit en principe travailler 26 heures par semaine et sa rémunération est fixée au Smic. L’employeur  bénéficie d’une exonération de cotisation patronales de sécurité sociale et d’une aide dégressive de l’Etat, on y ajoute la contribution financière versée par le débiteur de l’allocation que recevait le salarié. Les CEC (contrat emploi consolidé) et CES (contrat emploi-solidarité) sont fusionnés en un seul dispositif dénommé  » contrat d’accompagnement dans l’emploi  » (CAE).

Pour le secteur marchand, la loi a recentré le contrat d’insertion – revenu minimum d’activité (Cirma) sur ce seul secteur. Ce contrat est ouvert non seulement aux bénéficiaires du Rmi, mais également aux allocataires de l’Ass et de l’Api. Comme pour les contrats d’avenir, les employeurs reçoivent une aide financière versée par le débiteur de l’allocation.

De plus trois dispositifs sont regroupés en un seul : les CIE (contrat initiative emploi), Sife (stage d’insertion et de formation à l’emploi) et stage d’accès à l’entreprise (SAE) sont sous la seule dénomination : Contrat d’Initiative Emploi. Restent dans cette loi quelques aménagements : le plan de sauvegarde de l’emploi est supprimé pour moins de 10 salariés subissant une modification de leur contrat pour raison économique. De plus la réintégration d’un salarié dont le licenciement est déclaré nul n’est plus automatique. De nombreuses dispositions sont encore en attente des décrets d’application.

Dominique Deslandes

Plus de franchises
Franchise EUROCAVE EUROCAVE

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 30 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise JFG CLINIC JFG CLINIC

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

Franchise GARDEN ICE CAFE GARDEN ICE CAFE

Restaurant à thème

Apport : 200 000€

Franchise HELP Confort HELP Confort

Entretien et rénovation

Apport : 30 000€

Franchise YVES THURIES – Chocolatier récoltant YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 30 000€

Franchise NETTO NETTO

Supermarché et Supérette

Apport : 60 000€

Franchise D Pro D Pro

Diagnostic immobilier

Apport : 5 000€

Plus de franchises

Actualités

Essentiel & Domicile, réseau d’agences spécialistes du service à la personne a organisé sa 4ème convention annuelle qui s’est déroulée du 14 au 16 juin 2019. L’occasion pour la marque de réunir les 16 franchisés du groupe lors de 3 jours rythmés par la convivialité, le partage et l’esprit d’équipe. On fait le bilan … […]

L’Onglerie, réseau de centres experts de la beauté des ongles des mains et des pieds depuis plus de 40 ans, fait exploser les compteurs en franchissant, en juin 2019, le cap des 3100 nouvelles clientes, représentant une progression de +22% depuis le début de l’année. L’été de tous les records ! Cet été 2019 s’annonce prometteur […]

Bureau Vallée, réseau de magasins de papeterie, fournitures de bureau et mobilier de bureau à prix discount, organise sa prochaine journée d’échanges qui se déroulera le 21 août 2019. Présentation & Enjeux Plusieurs fois par an, Bureau Vallée propose des rendez-vous d’échanges permettant de se familiariser avec un concept en pleine croissance fondé il y […]

Balladins Hôtels, enseigne d’établissements hôteliers 2 et 3 étoiles de grande qualité, présente ses « offres pro », diverses prestations à destination des professionnels du sport, du tourisme, du bâtiment etc… Une offre adaptée aux besoins de chacun Au-delà des visiteurs et particuliers qui résident chaque jour au sein des établissements Balladins et qui bénéficient de tous […]

L’Autorité de la concurrence a rendu le 4 juillet 2019 un avis dense (180 pages) dressant un bilan à date de l’état de la concurrence en Outre-Mer. Constatant que les prix des produits de grande consommation demeurent élevés en Outre-Mer malgré le système de régulation mis en place par la loi dite « Lurel » […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.