Karstadt et Redcats jouent l'union

La filiale du groupe allemand Neckermann va vendre la mode féminine de La Redoute et la mode enfantine Vertbaudet.

Les deux grands de la vente à distance ont annoncé leur alliance. Cet accord permet à Neckermann d'élargir son assortiment tant quantitativement que qualitativement. La totalité de l'offre de La Redoute sera progressivement proposée sur le site internet du groupe allemand en complément de l'offre actuelle. Elle sera également intégrée aux catalogues distribués dans les pays de l'Est où La Redoute n'est pas implantée.

Les deux groupes coopèrent aussi sur la marque Verbaudet. Une entreprise commune détenue à parts égales par les deux groupes va être lancée en Allemagne selon un mode de distribution multicanal associant catalogues, internet et magasins. Cela complétera ainsi l'offre Baby Walz, marque de puériculture de Kardstadt - Quelle.

Ces accords s'inscrivent dans la stratégie du groupe Redcats afin d'accélérer le développement à l'international de ses marques. Le marché allemand est devenu difficile même s'il demeure le premier marché de la vente à distance en Europe. Il paraît donc plus opportun de passer par un partenaire plutôt que d'y aller seul d'après les dirigeants de Redcats. Cet accord pourrait d'ailleurs déboucher sur des coopérations plus larges. Ceci ne manque pas cependant de relancer les rumeurs sur l'avenir du véadiste allemand. L'an passé le leader européen qui détient les deux enseignes Quelle et Neckermann a vu son chiffre d'affaires régresser de 8 %...

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - 8 jours

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 29 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 4 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 19/11/06 01:00

Les franchises qui recrutent