Franchise et e-commerce : un duo qui doit être gagnant

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Franchise et e-commerce : un duo qui doit être gagnant
  • Créé le : 07/04/2014
  • Modifé le : 07/04/2014
S’il est impossible pour une enseigne d’être absente sur la toile, il faut cependant convaincre les franchisés des réseaux qu’ils peuvent être gagnants et faire en sorte qu’ils y trouvent un bénéfice à la fois en termes de trafic mais aussi en chiffre d’affaires. Ces dernières années ont vu exploser les sites marchands et les têtes de réseaux ont dû démontrer que le web était incontournable compte tenu de l’offre et de l’attitude d’achat des consommateurs mais qu’il fallait l’adapter à la franchise. Un pari qui n’est pas encore gagné partout mais qui fait son chemin dans les réseaux.

Des clauses contractuelles à mettre à l’heure d’internet

Devant le succès des sites web et leur montée en puissance et même s’ils ne représentent pas encore les performances économiques des sites physiques, des franchisés se sont sentis lésés et ont porté l’affaire devant les tribunaux. Ils avaient avec comme argument que le site marchand était illégal aux vues de leur clause d’exclusivité territoriale. Les tribunaux ont donné raison aux franchiseurs. La clause d’exclusivité que l’on trouve dans de nombreux contrat n’a pas été jugée suffisante.  Elle peut l’être seulement dans le cas d’une clause d’exclusivité absolue (c’est-à-dire pas d’implantation possible du franchiseur sur la zone définie du franchisé). Dans ce cas de figure, le franchiseur doit obtenir l’accord de tous ses franchisés s’il veut ouvrir un site marchand.
C’est donc vers une adhésion avec compensation que les franchisés doivent négocier avec leur tête de réseau pour cohabiter avec le web et en tirer le maximum de profit. Il faut donc que le contrat de franchise soit clair par rapport au site marchand et détermine les processus liés à ce canal avec des clauses spécifiques qui n’existaient pas il y a plusieurs années : indemnisation des franchisés pour les retraits en magasin et sous quelle forme (pourcentage ou forfait en fonction du nombre de colis), les faire participer à la stratégie marketing de l’enseigne et surtout en utilisant leurs atouts : proximité, services et conseils.

Des formules à trouver en collaboration

Les réseaux ne manquent pas d’idée et d’imagination pour faire du web un atout et non un inconvénient : de la simple livraison au magasin avec un pourcentage au profit du franchisé jusqu’à un logiciel qui route directement la commande sur le franchisé de la zone et donc au bénéfice de son chiffre d’affaires, les formules ne manquent pas. Encore faut-il que le rapport de force soit équitable entre la tête de réseau qui voit dans le web un chiffre qui progresse sans cesse et les franchisés du réseau qui eux voudraient profiter de la manne. C’est cet équilibre qui permettra aux franchisés de continuer à progresser car un réseau sert avant tout à faire bénéficier d’une image certes mais aussi des ventes d’où qu’elles viennent.

  A lire aussi sur le même thème : Les réseaux de franchise utilisent le Web pour élargir leur offre en magasin

Plus de franchises
Franchise MR. BRICOLAGE MR. BRICOLAGE

Bricolage et jardinage

Apport : 150 000€

Franchise JFG CLINIC JFG CLINIC

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

Franchise MONDIAL TISSUS MONDIAL TISSUS

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise LAFORET FRANCHISE LAFORET FRANCHISE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

Franchise JULIEN D’ORCEL JULIEN D’ORCEL

Bijouterie et montres (ou horlogerie)

Apport : 50 000€

Franchise SPEEDY SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise EWIGO EWIGO

Achat et vente automobile

Apport : 25 000€

Franchise CASH EXPRESS CASH EXPRESS

Troc, achat-vente de produits d'occasions

Apport : 50 000€

Plus de franchises

Actualités

La franchise Repar’stores s’appuie sur un réseau solide ayant dépassé le cap des 240 agences. Convaincue par l’importance de la formation pour gagner en flexibilité face aux nouvelles méthodes et technologies, l’enseigne propose régulièrement de nombreuses formations pour accompagner ses franchisés et les faire évoluer, professionnellement et personnellement. Dans cette optique, le leader de la […]

Marion et Samuel GOHIER souhaitaient entreprendre dans un secteur en phase avec leurs valeurs. Ils ont choisi le réseau Les Comptoirs de la Bio. Le couple a alors ouvert un magasin à PLOEREN en novembre 2019. Ils se confient à AC Franchise sur leur parcours, les motivations qui les ont poussées à entreprendre dans ce […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Attila

Réparation, entretien et maintenance de toitures

Apport : 40 000€

Droit d'entrée : 26 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.