Changement d’activité dans un local sous bail commercial

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Changement d’activité dans un local sous bail commercial
  • Créé le : 29/07/2012
  • Modifé le : 29/07/2012
Le bail commercial locatif est en général précis sur l’activité qu’il est prévu d’exercer dans les lieux loués. Le locataire ne peut modifier unilatéralement cette destination juridique.

Le premier locataire d’un local en centre commercial par exemple ne peut se prévaloir de la déspécialisation pendant neuf ans à compter de son début de jouissance. Il doit démontrer que l’activité exercer est devenue insuffisamment rentable et que la transformation est nécessaire.

Justifier le changement d’activité

Il y a lieu d’éviter que la destination de l’immeuble ne soit affectée par le changement d’activité. Un bailleur peut s’opposer au changement d’activité à condition de les justifier : nuisances, clientèle mal adaptée à la catégorie de l’immeuble ou d’autres motifs graves et légitimes. Il peut aussi exercer son droit de reprise en vue d’exécuter des travaux de rénovation ou de restauration.

Notifier le changement d’activité

Dans un premier temps le locataire doit notifier sa demande au bailleur par acte extrajudiciaire, effectué par un huissier. Il doit aussi dénoncer sa demande de la même manière aux créanciers inscrits sur le fonds de commerce. Dans les trois mois le bailleur doit aviser les locataires susceptibles d’être concernés par une activité similaire. La réponse expresse du bailleur peut être positive sans conditions particulières ou en formulant des exigences notamment sur le prix.

S’il refuse, il appartient à la partie la plus diligente de saisir le tribunal qui tranchera le conflit. Si la réponse du bailleur fait défaut au-delà de trois mois le code de commerce présume l’acquiescement du bailleur au principe de changement d’activité. Ce qui ne l’empêche pas de réclamer par la suite une modification du prix du bail ou une indemnité réparant le préjudice causé par ce changement.

Lisez aussi : Peut-on tout faire avec un bail tous commerces ?

Dominique Deslandes

Plus de franchises
Franchise LA MIE CALINE LA MIE CALINE

Boulangerie, pâtisserie, traiteur

Apport : 80 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 80 000€

Franchise ISOFRANCE FENÊTRES & ÉNERGIES ISOFRANCE FENÊTRES & ÉNERGIES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 25 000€

Franchise REPAR’STORES REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

Franchise NORAUTO NORAUTO

Centre auto et Station service

Apport : 100 000€

Franchise JOTUL JOTUL

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 40 000€

Plus de franchises

Actualités

Créée en 2003 par Intermarché, la marque « Top Budget » a été lancée pour répondre aux besoins quotidiens des Français. Proposant 600 références aussi bien alimentaires que non alimentaires, la marque premier prix d’Intermarché se modernise pour s’adapter à l’évolution des comportements de consommation. En effet, depuis l’année dernière, l’enseigne phare du groupement Les […]

Le dernier centre franchisé Astikoto, à avoir ouvert ses portes à Cholet, bénéficie des dernières innovations techniques telles que le paiement sans contact pour chacune des pistes haute pression. Un nouveau service qui sera bientôt intégré à l’ensemble des stations de lavage écologique du réseau. Un outil qui facilite la vie de tous Dès son […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Attila

Réparation, entretien et maintenance de toitures

Apport : 40 000€

Droit d'entrée : 26 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.