Une légère hausse de l’accès aux financements pour les PME et ETI

La Banque de France en collaboration avec la Fédération des Centres de gestion agréés (FCGA) a enquêté auprès de 1 700 TPE. Portant sur l'accès au crédit des PME, ETI et TPE au cours du premier trimestre 2014, l’enquête fait apparaître une légère amélioration concernant les PME et ETI mais les petites entreprises ont toujours quelques difficultés à convaincre leurs banquiers. L’enquête révèle une nette amélioration du taux d'obtention du crédit de trésorerie par les TPE. 61 % de celles qui ont demandé des financements pour leur trésorerie assurent l’avoir obtenu en totalité ou en grande partie. Et 84% ont pu se faire accorder des prêts d'investissement.

Les banques sont plus prudentes que par le passé

Le taux d'obtention des crédits d'investissement a rebondi ! Environ 92% des PME ont obtenu (en totalité ou à plus de 75 %) les crédits demandés. Côté ETI, le taux d'obtention est de 90% pour les crédits d'investissement. 8% ont demandé un crédit de trésorerie et 79% l'ont obtenu en totalité ou en grande partie. Il importe de noter que les PME qui se sont plaintes du coût relativement élevé des financements représentent 5 % contre 14 % assurant avoir bénéficié d'une baisse. 7 % des entreprises interrogées ont souligné la prudence des banques qui n'ont pas hésité à leur demander plus de garanties.

Des chiffres assez stables

L'accès au crédit de trésorerie des PME et ETI a enregistré une nette progression au premier trimestre 2014. Le taux d'obtention des crédits de trésorerie (en totalité ou en grande partie) a grimpé à 70 % pour les PME et ETI contre 68 % chiffré au dernier trimestre 2013. Des chiffres quasiment stables par rapport à l'enquête précédente. Cette enquête a été réalisée auprès de 3.500 PME et 400 ETI.

Articles similaires

Les apports en société

par DD - 3 jours

Les apports sont des biens ou des fonds que les associés mettent à la disposition de la société en vue de l'exploitation commune et en contrepartie desquels ils reçoivent des droits sociaux (parts ou actions) soumis aux aléas de la société

Devenir courtier en crédit

par DM - 12 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 13 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Informations clés

  • Crée le: 20/05/14 04:11

Les franchises qui recrutent