L'enquête de terrain au service de l'évaluation du franchisé : le questionnaire (2)

Après avoir défini l'échantillon, la deuxième étape du travail d'enquête consiste en l'établissement d'un questionnaire. Une règle : ne jamais oublier les objectifs à atteindre (quelles sont les informations à accumuler ? A quoi vont-elles servir ?).

Etablir un bon questionnaire 

- toujours proposer des questions courtes, facilement compréhensibles de tous,
- relire et faire relire le questionnaire (les questions doivent se suivre et s'enchaîner sans problème),
inutile de rédiger un long questionnaire : l'interviewé se lassera très vite et y mettra fin prématurément ou répondra sans forcément réfléchir !
Au sein d'un questionnaire, le choix du type de questions aura également une incidence sur les résultats de l'enquête.

Types de questions les plus courants :

La question fermée à choix unique (quel âge avez-vous ?)
Avantages : rapidité d'administration et simplicité de traitement
Inconvénients : ne se prête pas à l'étude du comportement des sondés.
- La question fermée à choix multiples (comment avez-vous connu notre enseigne ? Par bouche à oreille ? Par les publicités dans la presse ? En passant devant ?)
Avantages : simplicité de traitement et de dépouillement
Inconvénients : influence les personnes interrogées par des réponses
- La question ouverte (que pensez-vous de l'installation d'une supérette dans le quartier ?)
Avantages : spontanéité des réponses recueillies, richesse des contenus
Inconvénients : difficile à dépouiller et à analyser les résultats, risque d'un grand nombre de non-réponses
- Les échelles (dans quelle mesure êtes-vous satisfait des services de votre garagiste ? Notez de 1 à 10)
Avantages : nuance quantitativement les réponses aux questions qualitatives.
Inconvénients : quelquefois difficile à mettre en place, risque de retrouver des mesures médianes pour les indécis sur une échelle composée d'un nombre impair de graduation
A savoir : l'ordre des questions agit sur le résultat de l'enquête. Il est donc nécessaire de structurer le questionnaire en utilisant notamment « la méthode de l'entonnoir », qui consiste :
- dans un premier temps à poser des questions d'ordre général,
- puis, peu à peu, à aboutir à des questions précises, voire très personnelles.
Attention ! Tout questionnaire doit être préalablement testé auprès d'une petite partie de l'échantillon. Ce test en grandeur nature permet de repérer des incohérences dans le contenu et dans le déroulé du questionnaire.

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 1 jour

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 3 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 4 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 16/04/13 02:00

Les franchises qui recrutent