Banques : un repreneur témoigne

Un repreneur de sociétés témoigne : Jean-Marie Jacquet travaille dans l'aéronautique, il a dû frapper à de nombreuses portes pour trouver des financements, de plus les frais augmentent.
Il recherche des sociétés qui font moins de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires, il a travaillé sur différents dossiers avec une bonne vingtaine de banques. Or il constate qu'aucune n'a les mêmes critères d'attribution de crédit, ni les mêmes frais.
Les conditions se sont récemment durcies : par rapport à 2008, on peut vérifier que les taux à court terme ont baissé mais que les frais sont plus élevés. Cela permet aux banques de reconstituer leur marge, elles en remettent une louche sur les frais fixes aussi. Même sur des dossiers très fiables, elles proposent des taux beaucoup plus élevés qu'avant.
En général on vous met dans des "cases" de plus en plus étroites. Si on est dans les ratios, ça passe, sinon le dossier est immédiatement rejeté. L'évaluation n'est en réalité pas du tout fondée sur l'opportunité ni le business de l'entreprise. Il s'agit d'une lecture technocratique de ratios.
Monsieur Jacquet a donc fait appel à un cabinet de conseil spécialisé dans la gestion des risques et la recherche de financements. Celui-ci a été d'un précieux soutien, il permet aussi de continuer à être motivé, à y croire. Il vous fait bénéficier d'une économie de temps et d'énergie.
Cette collaboration a permis au repreneur de trouver le financement et la démarche a permis de sortir des critères préétablis et d'être évalué en fonction du projet. La banque ayant accepté a manifesté ainsi qu'elle croyait au projet... Une espèce en voie de disparition.
Vu dans Entreprendre
Pour en savoir plus :
- Des articles sur le financement des entreprises franchisées ou non
-  Infos en vidéo sur le financement de votre franchise

Articles similaires

Amélioration de l'habitat : Focus sur des franchises spécialisées !

par Julien Cadoret - 5 heures

Avez vous pensé au secteur de l'amélioration de l'habitat ? Un marché de niche avec de belles opportunités de développement et d'implantation en franchise.

Le franchisé est-il un entrepreneur pour nos amis canadiens ?

par Christian Champagne - 5 heures

Une grande question qui oppose encore aujourd’hui bon nombre d’intervenants en franchise et en entrepreneuriat est : est-ce qu’un franchisé est ou non un entrepreneur? Les réponses sont partagées au sein de la communauté entrepreneuriale. Et vous,...

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 jours

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 16/09/09 02:00

Les franchises qui recrutent