Racheté par deux anciens cadres dirigeants, le groupe d’hôtellerie économique Balladins démarre du bon pied

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Racheté par deux anciens cadres dirigeants, le groupe d’hôtellerie économique Balladins démarre du bon pied
  • Créé le : 11/10/2018
  • Modifé le : 11/10/2018

Fabrice Beyer, directeur commercial et marketing de Balladins

Suite à des difficultés financières, Dynamique Hôtels Management met le groupe Balladins en vente en 2017. Les propositions de reprise furent nombreuses, mais ce sont David Morel et Fabrice Beyer, deux anciens cadres dirigeants Balladins, qui ont remporté le dossier. Les nouveaux dirigeants se réjouissent de cette nouvelle acquisition. « Notre dossier de reprise du fonds de commerce a été défendu en face de grands groupes hôteliers et d’investisseurs privés intéressés par Balladins. Le projet a su séduire nos banquiers et actionnaires. Nous étions les plus légitimes car nous connaissions l’enseigne », commente Fabrice Beyer. 

De nouveaux services pour optimiser la visibilité du réseau

À la reprise de l’enseigne en juin 2018, David Morel et Fabrice Beyer avaient hâte de mettre en exécution leur nouveau plan de développement. Les deux associés concentreront leurs efforts pour accroître la notoriété de marque, mais aussi pour optimiser l’expérience client en améliorant les prestations hôtelières. L’enseigne entend également redorer son image de marque auprès des candidats à la franchise ou à la licence de marque.
Les nouveaux dirigeants ont axé leur plan de développement sur le digital, boostant ainsi la visibilité du réseau sur internet. En intégrant un service de chat en ligne sur son site web, l’enseigne offre aux internautes la possibilité de se renseigner à tout instant sur les différents services des hôtels Balladins. Les débuts sont déjà encourageants et le réseau a enregistré, comparativement à l’année dernière, une croissance de 9.1% de son chiffre d’affaires sur la période estivale. 

Un nouveau franchisé rejoint le réseau Balladins à Verdun

Les repreneurs de l’enseigne entendent agrandir le réseau avec de nouvelles implantations, une moyenne de six à huit par an, aussi bien en franchise qu’en licence de marque. Balladins mise sur les hôtels économiques de moins de 40 chambres. Intégrer le réseau Balladins permet à cette catégorie d’établissements de bénéficier de la force de distribution et de commercialisation du groupe sans pour autant les obliger à changer d’identité. Le Privilège à Haudainville, près de Verdun, a ainsi été le premier établissement à rejoindre le réseau d’hôtels. Balladins ambitionne de poursuivre ce développement à l’international avec l’intention de conquérir en premier lieu le marché francophone.   

Actualités de BALLADINS HOTELS

Depuis sa création à l’initiative du groupe Azoulay, en 1985, Balladins est passé par plusieurs phases de développement puis de récessions. Mais lorsque la marque est rachetée en juin 2018, par ses anciens salariés, David Morel et Fabrice Beyer, Balladins prend un tout autre tournant dans son développement. Petit retour sur les débuts de Balladins […]

Créé il y a plus de trente ans, Balladins a été racheté en juin 2018 par deux de ses salariés, David Morel et Fabrice Beyer. Depuis son rachat, les deux associés opèrent un véritable travail de fond en vue de repositionner la marque, accroître sa notoriété et améliorer son attractivité auprès des hôteliers. Ce gros […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.