Le collège des experts de la FFF contre l'intrusion de la loi Travail dans la franchise

La nouvelle loi Travail prévoit d’instaurer une « l'instance de dialogue » dans les réseaux de franchise d'au moins 50 salariés. Cette instance réunirait élus des salariés et représentant des franchisés, et serait présidée par un représentant du franchiseur dans des modalités donnant un poids disproportionné aux salariés et au réseau au détriment des franchisés. Le collège des experts de la Fédération Française de la Franchise se prononce à l'unanimité contre « l'instance de dialogue » voulue par la loi Travail.

« Sauf en cas de dérives – rares et systématiquement sanctionnées par les juges –, les franchiseurs ne sont pas les patrons des franchisés qui sont eux-mêmes les seuls patrons de leurs salariés : il ne peut y avoir dans les réseaux de co-emploi et cette "instance de dialogue" n’est rien d’autre qu’une tentative pour créer une fiction juridique, alibi à un mélange des genres qui pourrait se révéler funeste », pointe le collège de spécialistes, qui invite le gouvernement à ne pas réintroduire cet élément dans la deuxième lecture imminente du texte.

Le collège d'experts appuie sa position en rappelant que le rapport du texte pointait lui-même que « cet amendement propose une réforme extrêmement lourde (…) » et faisait valoir que « certains éléments techniques nécessiteraient sans doute une concertation avec les entreprises concernées ».

L’un des rédacteurs de l’amendement aurait par ailleurs confessé que « ce texte était considéré comme un amendement d’appel, destiné à susciter un débat que nous aurons certainement en séance ». La Fédération Française de la Franchise prenait elle-même position contre cet amendement fin mai.

VU dans Fashion mag


Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - 7 jours

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 28 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 4 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 22/06/16 21:45

Les franchises qui recrutent