Existe-t-il une loi qui dit qu’une franchise doit être rentable ?

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Existe-t-il une loi qui dit qu’une franchise doit être rentable ?
  • Créé le : 19/01/2023
  • Modifé le : 17/01/2023

Le modèle de la franchise repose sur un contrat juridique entre un réseau (franchiseur) et un entrepreneur (futur franchisé), pourtant il n’y a pas de loi qui stipule que ce commerce organisé assure une rentabilité même si il a de nombreux atouts qui minimisent les risques.

Franchise rentable

Existe-t-il une loi qui oblige une franchise à être rentable ?

Il n’existe pas de loi qui garantisse la rentabilité d’une franchise mais le savoir-faire doit être efficient. On peut donc dire qu’une franchise est par principe rentable car son concept a été testé et éprouvé sur un site pilote et est donc duplicable. Mais toutes les franchises n’ont pas les mêmes résultats en termes de rentabilité et tous les concepts n’ont pas le même niveau d’exigence en termes d’apport personnel et de retour sur investissement dans le temps.

Se lancer en franchise n’est pas un placement financier (même si c’est un investissement qui permet un retour à la fin du contrat). Il faut prendre certains risques comme dans toute entreprise commerciale et les mesurer – faire un business plan crédible et bien étayé – et peser tous les ingrédients comme dans un recette de cuisine : d’un côté un réseau avec un savoir-faire et des avantages certains et mesurables (notoriété, formation, organisation, accompagnement et suivi), d’un autre côté, un futur chef d’entreprise avec lui aussi une expérience métier, un apport financier, une connaissance du terrain et/ou du produit, un local bien placé, une concurrence connue.

Il est possible de rencontrer des cas où ni le franchisé ni le franchiseur ne sont les responsables d’une rentabilité insuffisante. Difficile donc de faire une loi obligeant le franchisé ou le franchiseur à un résultat. C’est pourquoi chacun a des obligations écrites parmi les clauses du contrat de franchise.
Toutefois, il existe de mauvais franchisés comme il existe de mauvais franchiseurs. Le savoir-faire peut être mal appliqué ou le choix de l’emplacement peut relever d’une erreur … D’autres facteurs peuvent intervenir comme l’arrivée d’un concurrent, le détournement d’une rue, la disparition du commerce locomotive de la zone, un changement de réglementation. Bref, la franchise réduit les risques mais n’est pas une assurance tout risque.

Lire : Les 5 secteurs d’activité les plus performants en franchise

Qu’est-ce qu’une franchise rentable ?

Il y a 3 critères pour estimer la rentabilité d’une franchise : le potentiel du secteur d’activité, la notoriété de la marque et le turn-over dans le réseau.

Se lancer sur un secteur surreprésenté ou avec un concept mode qui n’a pas encore trouvé sa place peut être plus risqué que de rentrer dans un réseau sur un business pérenne avec des exigences (comme trouver l’emplacement ad hoc dans le cas d’une franchise de restauration rapide par exemple). La notoriété est essentielle car elle draine une clientèle acquise à la marque ou la connaissant et lui faisant confiance. Enfin le turn-over montre que si trop de franchisés sortent du réseau sans avoir atteint leurs objectifs c’est un manque de rentabilité de l’enseigne.

On peut dire qu’il y a 2 sortes de franchise :

  • celles rentables à court terme ce sont souvent des franchises de services qui ne nécessitent pas d’investissement important en infrastructure de local ou de matériel spécifique. Les contrats sont souvent courts (5ans) ce qui est peu pour amortir l’emprunt et générer du bénéfice.
  • celles rentables à long terme sont plutôt du domaine de la restauration classique ou rapide ou de l’habitat et de l’aménagement intérieur comme les franchises de cuisine. La rentabilité est souvent plus élevée et le contrat peut aller jusqu’à 9 ans.

Comment savoir si une franchise est rentable ?

Comme pour toutes les entreprises, Il faut établir le seuil de rentabilité qui est calculé comme suit : charges fixes + charges variables divisées par le chiffre d’affaire. Il n’est atteint que lorsque le chiffre d’affaires dépasse le montant global des charges. Ce qu’on appelle la marge bénéficiaire peut aller de 5% à plus de 20% en fonction des concepts. Il n’y a pas de formule magique en franchise. Ce n’est qu’en faisant son business plan que le futur franchisé pourra évaluer ce seuil de rentabilité.

Le business plan est une pièce maitresse dans les projections financières d’une franchise. Il est établi avant la signature du contrat de franchise et doit démontrer la rentabilité financière et économique du projet.

Il est conseillé de faire des calculs à échéance 3, 5, 7 ans et de se baser sur plusieurs hypothèses : basse, médiane et haute. Il faut a minima que l’hypothèse basse assure l’équilibre entre les dépenses et les rentrées. Le franchiseur, de part son expérience est censé donner des informations et des chiffres réalistes pour atteindre la rentabilité le plus vite possible en fonction de l’investissement. Il est aussi judicieux de rencontrer quelques franchisés pour corroborer des chiffres peut-être un peu trop optimistes.

Enfin au-delà des chiffres, il y a le chef d’entreprise déterminé avec son savoir-faire personnel qui cherche à développer un business et se tourne vers la franchise. Le risque zéro n’existe pas mais si tous les ingrédients sont réunis, côté franchiseur (savoir-faire, accompagnement) comme franchisé (apport personnel et compétence), l’aventure a toutes les chances de réussir et la rentabilité être au rendez-vous.

Plus de franchises

BRICOMARCHE

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

COLUMBUS CAFÉ & CO

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 300 000€

CENTURY 21 FRANCE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

CAMILLE ALBANE

Coiffure

Apport : 40 000€

COCCINELLE / COCCIMARKET

Supermarché et Supérette

Apport : 25 000€

AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 50 000€

MDA électroménager

Électroménager

Apport : 50 000€

Plus de franchises

Actualités
Après une année 2023 en repli, le groupe FBD annonce ses ambitions pour l’avenir

Malgré les difficultés du marché de la cuisine en 2023, le groupe FBD s’est efforcé de soutenir ses franchisés pour les aider à maintenir le cap face aux fluctuations du marché. En 2024, FBD a choisi d’investir massivement dans le capital humain et divers nouveaux projets pour renforcer sa position face à la concurrence. Le […]

À Brest, l’Intermarché datant de 1996 a entamé des travaux de transformation depuis mars. À Villeneuve-Loubet, un Intermarché Hyper a remplacé l’ancien Géant Casino. Enfin, au nord de Vitré, le projet de déménagement de l’Intermarché actuellement situé au rond-point de Val d’Izé pourrait bientôt se concrétiser. L’Intermarché de Brest se modernise pour améliorer ses performances Vincent […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
MONDIAL TISSUS

Magasins spécialisés dans la vente de tissus et d'accessoires de couture et mercerie

Référence sur le marché de la décoration, du do-it-yourself et de la couture

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 70 000€
  • CA moyen : 1 100 000€
  • Droit d'entrée : 18 000€
  • Nombre d'unités total en national : 102
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.