Les services à la personne en recherche de visibilité !

Boostés par la loi Borloo de 2005, l'émergence de nouveaux modes de vie et les bouleversements démographiques, les services à la personne se développent fortement en France et prennent de plus en plus leur place dans l'économie hexagonale.
Cependant, bien qu'en développement, le secteur des services à la personne rencontre des freins divers, dont certains - malgré notamment la réussite de nombreux réseaux de franchise dans ce domaine* - persistent encore et méritent d'être dépassés.
Une chose est sûre, malgré les efforts institutionnels,  le secteur des services à la personne, récent dans l'économie française, souffre encore aujourd'hui d'un manque certain de visibilité.
En effet, ce n'est véritablement qu'en 2004 que la notion de "services à la personne" a été définie. L'enjeu ? Unifier les nombreuses appellations alors utilisées (aides à la personne, services à domicile, services de proximité, etc). Elle est d'ailleurs encore étroitement liée à l'image négative des petits boulots et de travail au noir. Dans l'esprit des Français, c'est une notion encore synonyme d'un travail peu qualifié, à temps partiel, d'horaires décalés et flexibles, de faibles rémunérations, de manque de filières de formation...
L'émiettement du secteur a été longtemps aussi un frein au développement des services à la personne. Les opérateurs structurés étaient principalement des associations d'aide à domicile, des associations intermédiaires et des entreprises d'insertion. Peu connus du grand public ou en tout cas, non identifiés au secteur des services à la personne, ils n'arrivaient pas à se faire une vraie place sur le marché. L'emergence de réseaux de franchise a sans aucun doute inverser la tendance : ils contribuent fortement à une professionnalisation du secteur et à une meilleure image.
* Nous pouvons citer les franchises suivantes : Age d'Or Services, Babychou Services, Coviva, Domidom, Educazen, Axeo, Un Monde de Services.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 8 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - un mois

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Franchise + Fenêtre = Opportunité sur un marché en croissance

par JC - un mois

Le marché de la fenêtre affiche des chiffres en hausse l'année dernière. Il constitue donc une opportunité de développement pour les entrepreneurs qui veulent lancer leur projet. Cependant, il est préférable de rejoindre un réseau plutôt que de dé...

Informations clés

  • Crée le: 17/02/11 01:00

Les franchises qui recrutent