Les réseaux de franchises bio confortent leur position face à la grande distribution

Selon une étude réalisée par le cabinet Xerfi, spécialisé en études économiques sectorielles, le marché du bio a doublé en 5 ans et devrait progresser de 5% en valeur en 2012 et atteindre 8% en 2013. Cette étude intitulée « le marché des produits biologiques – les enjeux de la proximité et l'impératif de différenciation dans le bio : quelles stratégies et quels positionnement pour les industriels et les distributeurs » montre que les GSA gagnent du terrain mais que les spécialistes maintiennent leurs positions grâce à la montée en puissance des réseaux.

Les grandes surfaces développent leur offre bio

Elargir leur offre alimentaire et s'adapter aux attentes des consommateurs sont les enjeux de demain pour les GSA. A travers leurs marques propres (U Bio, Carrefour Agir Bio), elles étendent leurs gammes et communiquent sur les prix bas afin de rallier une clientèle convaincue qu'acheter bio est bon pour la santé mais dont le pouvoir d'achat ne suivait pas (les produits bio étant plus chers que les produits classiques). L'enseigne Auchan en a fait une campagne de publicité avec ses 50 produits bio à moins de 1 euros.
Développer le bio hors produits alimentaires et s'inscrire dans une démarche globale de développement durable est l'autre défi pour être reconnu et crédible sur la consommation engagée. Leclerc par exemple a lancé un nouveau logo dès 2010 « Approuvé conso responsable » que l'on retrouve sur des produits sélectionnés selon les critères d'utilisation, de composition, d'information, d'emballage.
A cela s'ajoute la notion de proximité qui est pour les consommateurs une valeur prépondérante : acheter des produits « made in France » ou régionaux modifie les comportements d'achat.

Les réseaux de franchise : la crédibilité et la proximité

La franchise opère depuis plusieurs année sur le marché du bio et du développement durable. Les réseaux se développent et représentent 25% des produits bio vendus en France. S'ils résistent à la grande distribution c'est grâce à un savoir-faire, à la proximité et à la fidélisation de ses clients qui leurs font confiance, ceux-ci ayant acquis une vraie crédibilité (franchise Biocoop ou la franchise l'Eau Vive).
En matière de développement durable, la franchise a développé des concepts hors alimentaires sur les secteurs de l'habitat (franchise Next génération, franchise Sodeer), de la restauration rapide (franchise Planetalis, franchise Green is Better) et de la bureautique avec les franchises de recyclage de cartouches d'encre Cartright World, Prink, Point d'encre.

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 16 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 21 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 23 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 26/02/12 01:00

Les franchises qui recrutent