Comment ouvrir une bonne franchise (1ère partie)

Un bon concept ne suffit pas pour réussir en franchise. Si vous voulez créer une entreprise en franchise, d'autres critères sont à prendre en compte pour donner toutes ses chances de succès à votre projet.

Sélectionner un concept porteur et pérenne

Choisissons comme exemple deux concepts qui sont sur des marchés porteurs : la garde d'enfants ou le recyclage des cartouches d'encres. Le premier répond aux besoins des ménages qui ont une activité professionnelle et qui veulent faire garder leurs enfants après la classe et pendant les vacances scolaires. Les déductions fiscales ont boosté ce créneau d'activité ces dernières années. Deuxième cas tout à fait dans un autre registre ; le recyclage des cartouches qui répond à un besoin économique (elles sont moins chères que des neuves) et sont écologiques. Une autre tendance de fond en essor avec le parc informatique en progression et la prise de conscience écologique des consommateurs.
Ces deux concepts sont a priori pleins d'avenir mais ils ne se suffisent pas en soi, d'autres facteurs sont nécessaires pour les faire fructifier.

L'expérience et passion sont des atouts

Si vous vous lancez dans un créneau que vous ne connaissez pas, vous aurez des lacunes. Même si vous vous informez, rien ne remplace l'expérience : comment fonctionne le marché, quelles sont ses contraintes juridiques, les règles du jeu, le potentiel client, la concurrence, le réseau, etc.. En créant une activité dont vous connaissez déjà les rouages vous fera gagner du temps et augmentera les chances de réussite.
Avoir une passion pour la cuisine à titre personnel ne fera pas de vous un bon franchisé en restauration. Il faut toujours prendre du recul même si évidemment, choisir une franchise dans un domaine qui vous plait vous impliquera toujours plus mais prendra plus de temps. Si vous avez une expérience dans la restauration et que vous êtes passionné de cuisine asiatique, vos chances de réussite dans une franchise de restauration à thème seront évidemment plus élevées que si vous vous lancez dans une franchise de services à la personne.

S'ouvrir sur le monde et repérer les tendances de fond

Qui n'a pas eu l'idée à son retour de vacances de vouloir reproduire le petit restaurant d'une plage du sud de l'Espagne pensant qu'il est unique. Souvent quelqu'un y a pensé avant vous. Consultez les sites de franchises qui recrutent, le concept existe peut être déjà ou faites une recherche d'antériorité à l'INPI (Institut National de la Propriété industrielle).
Soyez curieux et allez au devant des tendances : lisez les magazines spécialisés, regardez autour de vous. Prenons la restauration rapide, le nombre de franchises a beaucoup progressé en nombre et en offres. Longtemps cantonnée au hamburger et à la pizza, de nouveaux concepts de restauration rapide ont vu le jour ces dernières années : Restauration rapide équilibrée et saine, restauration rapide a la française, salad bar & pasta bar, pâtes à emporter ainsi qu'une autre façon de voir le sandwich avec Subway.
Pourquoi ces franchises se sont-elles développées ? Parce qu'elles répondent à un besoin nouveau des consommateurs : manger sain, varié, pas cher et que cette tendance a émergé depuis une dizaine d'années.

Incontournable, l'étude de marché

Une fois votre concept choisi, vous pouvez poser votre candidature auprès de réseaux qui recrutent. Si votre profil est retenu, vous allez alors commencer à chercher un local et c'est là que l'étude de marché prend toute son importance.
Le franchiseur vous donnera bien sûr des informations sur le marché national et local de son concept dans le DIP (document d'information pré-contractuel obligatoire dans un contrat de franchise).
Cependant votre franchise a besoin d'autres données plus personnalisées. Est-ce-que l'emplacement choisi draine bien ma cible de clientèle ? Quelle est la concurrence ? Quel est le trafic de ma zone de chalandise ? Passez du temps dans le secteur et observez la concurrence. Vous pouvez consulter la base de données Géomarketing Odil qui donne les caractéristiques socio-démographique d'une zone commerciale et consulter le site du CREDOC, spécialisé en études et sondages.

A ce stade, vous devrez être convaincu d'avoir choisi le concept qui vous convient, le bon emplacement et un réseau de franchise avec un vrai savoir-faire. Il vous faudra alors passer à d'autres démarches: le business plan, le financement, le statut juridique de votre entreprise avant de pouvoir lancer votre activité.
Lire la suite de cet article : Comment ouvrir une bonne franchise ? (Partie 2)
Martine, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Ouvrir une franchise dans l'alimentaire

par Dorsaf Maamer - un mois

Se lancer à son compte en adhérant à un réseau de franchise offre plusieurs avantages à un jeune porteur de projet à condition que cela soit ...

La franchise, oui, mais à condition d'innover et de tester !

par MA - un mois

La franchise attire toujours plus de monde puisqu'elle permet de se développer rapidement surtout lorsque nos moyens financiers sont limités. Cependant, il faut se projeter sur le long terme pour créer un concept qui apporte de la v...

Devenir franchisé ou reprendre une entreprise existante ?

par MA - un mois

Dans un projet d'entreprenariat, on peut se demander si l'on souhaite le faire en s'adossant au savoir-faire d'une franchise ou en reprenant une entreprise déjà existante. Quels sont les points à prendre en compte pour choisir entre...

Informations clés

  • Crée le: 24/10/13 02:00

Les franchises qui recrutent