Profiter des taux de crédit au plus bas pour renégocier un prêt immobilier

Les taux de crédit n’ont jamais été aussi bas et il est aujourd’hui possible d’emprunter de l’argent à 2,5 sur 20 ans voire 2% sur 15. C’est l’opportunité de renégocier un prêt en cours. Un prêt ce n’est pas seulement un taux et une durée mais qu’il y a d’autres variables à prendre en compte :  l’assurance obligatoire et les pénalités en cas de remboursement anticipé.
Alors pensez-y et faites l’état des lieux et ce qu’il vous est possible d’envisager. Commencez par aller voir votre banque, consultez la concurrence et pourquoi pas mettez votre dossier entre les mains d’un courtier en crédit surtout si vous n’obtenez pas satisfaction tout seul. Les franchises d'agences immobilières sauront vous conseiller de bons courtiers en crédit car elles ont souvent des accords avec eux et font même parfois partie des mêmes groupes financiers.

Rendez-vous à la banque dans laquelle vous avez souscrit votre crédit

Si votre taux initial est à 3,5%, votre banque risque de vous faire l’aumône à 3% ou réduire de quelques années (5 ans si vous avez signé pour 25 ans) ; elle est en position de force car si vous allez voir ailleurs vous aurez des frais de pénalités de rachat. Évidemment cela dépend aussi de vos relations avec votre banquier et de votre profil. Si vous êtes jeunes (moins de 40 ans) avec des salaires de cadres moyens ou un des deux fonctionnaires, elle voudra vous garder et fera peut-être un effort.

Aller voir la concurrence

Il faut bien évaluer le montant du rachat de crédit. D’abord se faire racheter son crédit par une autre banque entraine le paiement de pénalités de remboursement anticipé. Vous n'arriverez pas à les faire sauter en cas de rachat de crédit par la concurrence, mais essayez toutefois de limiter celles demandées en cas de revente du bien ou de remboursement. Ces pénalités correspondent à six mois d'intérêt, dans la limite de 3 % du capital restant dû. A cette somme s'ajouteront les frais liés à la souscription d'une nouvelle prise de garantie ainsi que d'éventuels frais de dossier. A cette somme s'ajouteront les frais liés à la souscription d'une nouvelle prise de garantie ainsi que d'éventuels frais de dossier. Au final, le coût est souvent de plusieurs milliers d'euros. Mais si vous passez d’un taux de 3,40 sur 25 ans à 2,50 sur 20 ans, faites le calcul, et voyez où est votre intérêt. Enfin, demandez à ce que le crédit soit transférable : au moment de la revente de votre logement, si vous rachetez un autre bien, vous pourrez ainsi bénéficier du même taux.

Attention aux assurances emprunteurs

Ne signez pas une assurance emprunteur sans étude préalable et ne nous laissez pas influencer par les banques qui vous affirme que votre contrat est dit collectif et impossible à dénoncer.   D’après l'article L113-12 du Code des assurances, il est autorisé de pouvoir résilier un contrat à sa date anniversaire, par l'envoi d'une lettre recommandée à l'assureur au moins deux mois avant l'échéance. Si la banque rechigne, ne payez plus et votre contrat sera résilié mais n’oubliez pas d’en souscrire un autre ailleurs. Il faut savoir que vous avez le choix de l’assurance et que vous n’êtes en aucun cas obligé de prendre celle que vous propose la banque.
N'hésitez pas à faire appel à un courtier en prêt immobilier
vu dans l'Express

Articles similaires

Ouvrir une franchise de cuisine : Quelles opportunités ?

par MA - un mois

Le segment de la cuisine a repris de plus belle depuis 2016. le marché devrait continuer sur cette tendance. Si vous êtes intéressé de vous lancer sur ce marché prometteur, n'hésitez pas à en savoir davantage à propos de ces enseignes qui recruten...

Ouvrir un commerce alimentaire en franchise, quelles pistes ?

par ST - un mois

Le secteur du commerce alimentaire est vaste. Un candidat à la création d’entreprise a le choix entre s’orienter vers le marché de l’alimentation de proximité, de la boulangerie, de la chocolaterie, de l’épicerie fine, de l’alimentation animale ou...

Les services aux entreprises : Quelles opportunités en franchise ?

par HK - un mois

Le secteur des services aux entreprises, en progression depuis plusieurs années, offre de très belles opportunités d’implantation. Pour vous aider à cerner ce marché et les enseignes qui y opèrent, nous vous exposons quelques données clé du ma...

Informations clés

  • Crée le: 14/04/15 08:59

Les franchises qui recrutent