Le marché du bébé ne connaît pas la crise, c’est bon pour la franchise !

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Le marché du bébé ne connaît pas la crise, c’est bon pour la franchise !
  • Créé le : 09/07/2009
  • Modifé le : 27/09/2019

Dans un marché conforté en France par un taux natalité élevé (le plus haut d’Europe !*), le créneau de la puériculture continue sa progression, répondant toujours aux besoins des consommateurs.

Et, marché porteur oblige, la concurrence se fait de plus en plus forte sur ce segment avec des enseignes de plus en plus nombreuses et de plus en plus grandes.

Ces grandes enseignes, situées notamment en périphérie des villes, offrent un panel de produits toujours plus large allant du meuble bébé aux vêtements en passant par le jouet premier âge.

Audrey Caudron

* En 2008, la France a vu naître, selon l’INSEE, plus de 834 000 bébés, soit une hausse de 2 % par rapport à 2007.

Plus de franchises

DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

BRICOMARCHE

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

MONDIAL TISSUS

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

COCCINELLE / COCCIMARKET

Supermarché et Supérette

Apport : 25 000€

SILIGOM

Centre auto et Station service

Apport : 30 000€

CLASS’ CROUTE

Restauration rapide, fast food

Apport : 100 000€

ISOFRANCE FENÊTRES & ÉNERGIES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 25 000€

Plus de franchises

Actualités

En tant que précurseur de la construction de maisons individuelles prêtes-à-finir en France, Mikit souhaite renforcer son réseau tout en maintenant un haut niveau d’excellence en matière de formation. Pour atteindre cet objectif, l’enseigne a récemment organisé une série d’ateliers régionaux réunissant les commerciaux et les patrons de franchise. Un réseau accordant une importance capitale […]

Elisabeth Lebastard

Pendant les 15 années passées chez une enseigne concurrente, Élisabeth Lebastard et son associé Renald se sentaient délaissés. Suite à cette expérience malheureuse, ils ont décidé de rejoindre le réseau Bureau Vallée. Aujourd’hui, ils sont ravis d’avoir sauté le pas ! Lumière sur le parcours inspirant d’Élisabeth Lebastard « J’ai été 15 ans avant, sous une enseigne […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
BUREAU VALLÉE

Le n°1 en fournitures de bureau et papeterie

+ 200 villes à pourvoir, dont des opportunités de cession

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 90 000€
  • CA moyen : 650 000€
  • Droit d'entrée : 15 000€
  • Nombre d'unités total en national : 400
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.