Le manquement du franchiseur dans le cadre du DIP

La Loi Doubin impose au franchiseur de communiquer au franchisé un document d'information précontractuelle (DIP) au moins 20 jours avant la signature du contrat de franchise.
La jurisprudence est constante en la matière, le non-respect du DIP n'entraîne pas automatiquement la nullité du contrat de franchise. Il faut qu'il y ait un vice avéré ayant influencé le consentement du franchisé. Pourtant la Cour d'appel de Caen a annulé des contrats de franchise et d'approvisionnement et assorti la condamnation du franchiseur des intérêts au taux légal.
Dans cette affaire la société Prodim se voyait reprocher par un franchisé une mauvaise exécution de son obligation légale d'information pré-contractuelle. La Cour d'appel a en effet retenu que le franchiseur n'avait pas respecté le délai de 20 jours et a considéré qu'aucune indication n'était dans le DIP sur la situation économique spécifique du magasin et ses perspectives d'avenir. La Chambre Commerciale de la Cour de cassation a cassé cet arrêt car elle n'a vu qu'un manquement du franchiseur à son obligation d'information pré-contractuelle, ce qui n'est pas suffisant pour annuler le contrat de franchise.
Dominique Deslandes
Pour en savoir plus :
2) Les textes de La loi Doubin et le décret

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 11 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 27 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 29/04/08 02:00

Les franchises qui recrutent