Interview de José Garcia, franchisé Maxauto à Ozoir la Ferrière

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Interview de José Garcia, franchisé Maxauto à Ozoir la Ferrière
  • Créé le : 10/03/2007
  • Modifé le : 10/03/2007
AC Franchise : Vous avez ouvert votre centre Maxauto il y a plus de 2 ans et demi, quel a été votre parcours pour aboutir à cette décision ?

José Garcia : Quand j’ai pris ma décision il y a 4 ans, je connaissais bien tous les réseaux existants, car j’étais salarié dans l’automobile depuis 20 ans. Je souhaitais changer d’orientation professionnelle et prendre mon indépendance tout en étant épaulé par un groupe, d’où mon intérêt pour la franchise. Je me suis rapproché du groupe Norauto, sans connaître réellement Maxauto, et je me suis rendu compte que le concept de Maxauto correspondait à ce que je cherchais, à savoir un centre automobile qui propose non seulement les réparations de base, mais qui va beaucoup plus loin dans les réparations par rapport aux centres auto classiques. C’est donc la technicité des services offerts par Maxauto qui m’a intéressé.

ACF : Que vous a apporté le réseau et quels efforts devez-vous fournir vous de votre côté ?

JG : Pour lancer un centre Maxauto, les franchisés bénéficient d’une formation qui permet notamment de connaître la culture d’entreprise.
De plus, Maxauto propose une gamme de produits large et diversifiée que je ne pourrai avoir si j’étais seul et je bénéficie de prix très compétitifs.
Le fait d’appartenir au réseau Maxauto permet également de participer au partenariat entre le franchiseur et les franchisés ; en effet il y a un vrai dialogue et il est très intéressant d’être impliqué dans le développement du groupe. L’enseigne est très présente et sur tous les sujets (produits, machines, formation, publicité). « Il ne suffit pas de dire qu’il y a un partenariat, il faut le faire vraiment » et c’est le cas chez Maxauto.
Aujourd’hui mon centre auto fonctionne plutôt bien et si j’avais su je l’aurai fait avant.

ACF : Quel est le principal conseil que vous donneriez à quelqu’un qui veut devenir franchisé dans votre métier ?

JG : Il est difficile de donner un conseil car ce qui a fonctionné pour moi, n’est pas forcément vrai pour les autres. Ce que je peux quand même dire, c’est que lorsqu’on prend la décision de devenir franchisé, il faut admettre qu’on ne sera pas seul et qu’il faut faire un effort pour instaurer le dialogue et le partenariat avec le franchiseur car tout nous n’est pas dû. De même, il faut souligner que « qui dit partenariat, dit engagement des deux parties » et non pas que du côté du franchiseur.
Me concernant, je suis totalement satisfait d’être franchisé Maxauto et si c’était à refaire je le referai avec la même enseigne ! D’ailleurs, je projette d’ouvrir un 2e centre Maxauto prochainement.

Actualités de NORAUTO

Le réseau Norauto a ouvert, le 7 juillet dernier, un nouveau centre à Saint Maximin La Sainte Baume. Cette ouverture a été possible grâce à Vincent Nappa, mécanicien d’origine et passionné de voitures qui a une véritable expertise dans l’entretien automobile. Norauto ouvre une nouvelle franchise à Saint Maximin La Sainte Norauto détient actuellement 410 […]

Pour rentrer en contact avec ses futurs franchisés, le réseau Norauto organise 2 types de rencontres : découverte virtuelle de la franchise et les Journées Découvertes de la franchise. D’autre part, l’enseigne participe aux salons dédiés à la franchise. Ne ratez pas les rendez-vous suivants ! Norauto organise 2 types de rencontres pour recruter ses futurs […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Logo franchise Grosfillex
Grosfillex

Devenez le leader dans le domaine de la menuiserie

Apport : 40 000€

CA moyen : 1 000 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.