Révolutions dans les stations services et conséquences

Des stations services Carrefour sur les autoroutes, des stations entièrement automatiques chez Intermarché, deux attaques qui fragilisent encore les parts de marché des grands pétroliers traditionnels qui passent à la contre offensive sur plusieurs fronts. Nous revenons une fois de plus sur un intéressant article dans LSA du 13 juin 2002 qui nous inspire quelques réflexions.

LSA nous informe que le réseau traditionnel de Total Elf Fina passera sous enseigne Total pour libérer la marque Elf qui devient l'enseigne d'un nombre limité de très grandes stations discount capables de lutter contre les stations des enseignes de la grande distribution alimentaire, lesquelles n'ont pas trop l'habitude de devoir se battre pour gagner des parts de marché en carburant contre des pétroliers qui pratiqueraient les mêmes prix de vente.

Parrallèlement, le mouvement de fermeture des stations traditionnelles se poursuit mais beaucoup placent leurs espoirs dans les nouveaux concepts de boutiques ou de supérettes jumelées aux stations. Le succès semble être au rendez-vous bien que toutes les adaptations n'aient pas encore été tentées.

Mais quelles seront les conséquences sur le commerce alimentaire de proximité, sur les locations vidéos et sur les autres produits et services qui, de plus en plus, pourraient être vendus dans des stations dont els horaires d'ouverture sont très étendus ? Avons-nous déjà pensé à tout ce qui pouvait se vendre dans ces stations drugstores ou ces stations supérettes ?

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 16 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 21 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 23 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 29/07/04 02:00

Les franchises qui recrutent