Les chiffres clés des établissements et franchises de restauration passés à la loupe

Le numéro de B.R.A. Tendances Restauration du mois de mai faisait un focus sur les chiffres d'affaires réalisés entre janvier 2011 et janvier 2012, de source Insee, par les établissements de restauration (traditionnelle, débits de boisson, restauration rapide et cafétérias).

Les secteurs de restauration en hausse :

Le marché de la restauration rapide affiche à nouveau une croissance de +2,4%. Elle capitalise sur la recherche de rapidité et de prix plus bas de la clientèle actuelle. Elle a su également se servir de valeurs locomotives de la consommation d'aujourd'hui comme le BIO, le commerce équitable et le développement durable.
Les cafétérias tirent leur épingle du jeu avec une hausse qui se situe à +1,4%. Même sans être flamboyante, cette hausse illustre le recentrage du marché sur des segments de restauration à « prix modiques ». Les formules à volonté, la liberté de composition du plateau-repas, l'effort fait sur les ambiances et les agencements… Concourent à en faire une alternative de consommation appréciée par une certaine clientèle.

Les secteurs en baisse :

Les débits de boissons, bars et cafés font les frais du contexte maussade à plus d'un titre : la réglementation de plus en plus drastique de la consommation d'alcool, la hausse de certains produits comme le café, une météo qui dans son ensemble n'a pas incité les consommations en terrasse …Bilan le secteur affiche un recul de -0,7%.
Autre secteur en difficulté, la restauration traditionnelle qui enregistre une baisse de -1,2%. Après une hausse de 9,1% en décembre 2011, les résultats sont fortement retombés. Une des raisons avancées dans l'article serait la réduction sévère des frais des entreprises. Une clientèle qui était jusqu'à alors une grande pourvoyeuse de chiffre d'affaires.

UN MARCHE QUI RESTE ATTRACTIF ET EXIGEANT

Deux indicateurs sont disponibles pour mesurer l'attractivité et la santé de ces secteurs : la hausse de + 9 % de créations d'établissement, preuve que le marché reste aux yeux de beaucoup un marché d'avenir. Côté fermetures, là aussi un chiffre en hausse de + 8,5% qui montrent à quel point le contexte économique est difficile. Deux chiffres illustrent parfaitement cette balance : Pour 2200 entreprises créées en février, 500 ont mis la clé sous la porte pendant cette période.
Reste un dernier chiffre qui est peut-être porteur d'un avenir plus dégagé dans les mois à venir : même si l'indicateur de confiance des ménages reste en deçà des moyennes qu'il a connu précédemment, la hausse de + 5 points est une petite embellie dans la conjoncture actuelle.
Les franchises de restauration à thème et rapide vous intéressent ? Découvrez les réseaux de franchise de restauration à thème et de restauration rapide qui recrutent ainsi que les vidéos sur les franchises de restauration.

Article mis en ligne par Isabelle, Rédactrice AC Franchise

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 17 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 21 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 23 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 30/06/12 02:00

Les franchises qui recrutent