Le bio a de l'avenir dans le commerce en franchise

Le marché du bio progresse de 10% par an et reste encore ouvert. En effet, les français sont maintenant convaincus que consommer bio est meilleur pour la santé et pour la planète. C'est pourquoi le bio a investit tous les domaines. Il s'est développé au début dans l'alimentation et surtout les produits frais mais est maintenant omniprésent dans les cosmétiques, le textile, le meuble, etc…
Bien que la grande distribution détienne 90% des parts de marché du bio, la franchise a su s'imposer avec des enseignes emblématiques telles que bio-coop. Ce distributeur spécialisé en alimentaire a créé un réseau coopératif de magasins indépendants et pérenniser son concept. La franchise La Vie Claire est aussi un exemple de réussite car le réseau compte près de 200 points de vente aujourd'hui et distribue depuis des décennies des produits biologiques de même que la franchise l'Eau Vive, plus récente et plus haut de gamme.
Dans le domaine du bien être et de la santé on trouve une franchise comme Boutique-Nature qui offre une large gamme de produits à base de plantes.
Sur ce marché, la filière est primordiale : sécurité des approvisionnements, garantie de l'origine des produits et appartenance à un réseau de franchise ne peut que crédibiliser l'offre. Il est quasiment impossible pour un commerçant indépendant de se lancer dans le bio sans l'appui d'un réseau car les contraintes sont nombreuses pour mériter le label.

Le commerçant qui voudrait se lancer dans l'aventure devra devenir à la fois un spécialiste et un conseiller. En effet, les consommateurs qui s'approvisionnent dans ces magasins sont très avertis et exigeants en terme d'information.
Les magasins bios se portent bien et sont plus rentables à surface égale qu'un commerce de détail généraliste car les prix sont plus élevés et la gamme de références produits souvent plus large.
La franchise ouvre des opportunités et apporte un savoir-faire et une crédibilité inaccessible pour un commerçant seul.
Les points de vente sont souvent implantés en ville car ce sont les urbains qui consomment le plus de produits biologiques.

Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 11 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 12 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 23 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 19/03/09 01:00

Les franchises qui recrutent