Démarrer en SCOP

Un financement original et la participation au cœoeur du projet : tels sont les principaux ingrédients pour se lancer en Société Coopérative de Production. Grâce au statut SCOP, les associés de la société sont ceux qui y travaillent. Quelle que soit la taille de l'entreprise, ils en sont les décideurs selon le principe connu « une personne = une voix ». Tous les salariés ne sont pas obligés d'être associés.

C'est une société coopérative et participative

Le capital de 30 euros est suffisant pour lancer une SCOP SARL avec au minimum deux associés salariés, pour une SCOP SA le capital minimum est de 18 500 euros avec au moins sept salariés associés. Ce capital varie en fonction des arrivées et des départs des salariés, ceci soustrait la SCOP aux obligations administratives liées aux variations de capital comme dans les autres sociétés.
Une SCOP peut aussi ouvrir son capital aux investisseurs extérieurs dans la limite de 35 % des droits de vote et de 49 % du montant du capital.
La participation est versée à tous les salariés selon un mode de répartition décidé par les salariés eux-mêmes. Cette participation représente au moins un quart des bénéfices. Elle est bloquée pendant cinq ans et n'est pas imposable ni assujettie à cotisations sociales.La SCOP peut aussi conclure un accord d'intéressement au résultat, immédiatement disponible.
La partie de bénéfices non distribuée est attribuée à l'entreprise sous forme de réserves ou fonds de développement. Elle reste dans le patrimoine social. L'idéal est de faire grossir ces réserves qui assurent la pérennité et l'indépendance de la SCOP au fil du temps.
Dominique Deslandes
Lisez aussi cet article : Des salariés repreneurs grâce à la SCOP

Articles similaires

Ouvrir une franchise de cuisine : Quelles opportunités ?

par MA - 6 jours

Le segment de la cuisine a repris de plus belle depuis 2016. le marché devrait continuer sur cette tendance. Si vous êtes intéressé de vous lancer sur ce marché prometteur, n'hésitez pas à en savoir davantage à propos de ces enseignes qui recruten...

Ouvrir un commerce alimentaire en franchise, quelles pistes ?

par ST - 8 jours

Le secteur du commerce alimentaire est vaste. Un candidat à la création d’entreprise a le choix entre s’orienter vers le marché de l’alimentation de proximité, de la boulangerie, de la chocolaterie, de l’épicerie fine, de l’alimentation animale ou...

Les services aux entreprises : Quelles opportunités en franchise ?

par HK - 19 jours

Le secteur des services aux entreprises, en progression depuis plusieurs années, offre de très belles opportunités d’implantation. Pour vous aider à cerner ce marché et les enseignes qui y opèrent, nous vous exposons quelques données clé du ma...

Informations clés

  • Crée le: 08/01/11 01:00

Les franchises qui recrutent