Un nouveau métier ouvert à la franchise : courtier en travaux

Même si ce métier sort de l'ombre et se développe, il reste à renforcer son statut et sa reconnaissance.
Une structure fédérative est désormais créée afin de bien cerner le métier, il s'agit de la Fédération Française de Courtage en travaux (FFC) qui a vu le jour en 2007. Elle a la mission de conseiller et assister ses membres mais aussi de les défendre du point de vue du droit et des intérêts matériels et moraux.
Son tout premier objectif a été d'apporter des normes pour encadrer cette profession nouvelle, le second de créer un code APE spécifique.
Ce métier attire de nombreux professionnels qui doivent se positionner clairement dans la chaine maitre d'ouvrage, maitre d'œuvre, entreprises exécutives...  Le courtier en travaux est l'interlocuteur privilégié de chacun pour faciliter la mise en forme des dossiers et aider les particuliers à s'orienter vers les bonnes entreprises, sélectionnées en fonction de leurs compétences. 
Finalement le courtier est surtout utile pour permettre de sélectionner les entreprises grâce à sa bonne connaissance du réseau. Il  peut faciliter aussi l'orientation nécessaire de constructions dans le respect de l'environnement et la perspective de développement durable.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 12 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 28 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 22/06/09 02:00

Les franchises qui recrutent