Un franchiseur peut-il interdire à son franchisé d´ouvrir un site web ?

Le droit du commerce électronique est balbutiant et la question se pose si vous voulez développer vos ventes à distance. Le problème est de savoir qui a la compétence territoriale.

Un nouveau Règlement d'exemption sur les ententes verticales a été publié à la fin de l'année dernière par la Commission de Bruxelles, et les interprétations de ce Règlement sont très diverses. Il semble que votre franchiseur peut vous interdire d'ouvrir un site Web dès lors qu'il peut justifier que la mise en oeuvre de son savoir-faire et l'identité ou la réputation du réseau exigent que vous ne vendiez pas et/ou ne communiquiez pas sur le Net.

Mais si vous pouvez avoir votre site, les formules retenues peuvent être très variables. D'abord vous avez la possibilité de communiquer mais pas de vendre ou bien la possibilité de communiquer et de vendre. Les ventes dites passives sont toujours possibles. On peut néanmoins concevoir des limites aux ventes dites actives. Ainsi peut-on imaginer le renvoi du site du franchiseur sur le site du franchisé territorialement compétent ou le renvoi du site du franchisé sur le site du franchiseur et/ou le site d'un autre franchisé territorialement compétent... Tout dépend de l'organisation réseau mise en place par votre franchiseur donc...

Dominique Deslandes

Articles similaires

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 7 heures

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le même réseau. Ce développement en multi-franchise (à ne pas confondre avec la pluri-franchise) peut s’avérer t...

Franchise, commission-affiliation et autres formes de commerce organisé

par Dominique Deslandes - 7 heures

Au moment de la création d'un réseau, un choix s'impose entre différents types de contrats. Mais toutes ces forme de contrats mènent en fait à un seul but : servir au mieux le client dans l’intérêt commun du vendeur et de l'acheteur. Différente...

Que devient le droit d'entrée lors du renouvellement ?

par DD - 5 jours

Lors du renouvellement du contrat de franchise, le droit d'entrée est parfois exigé à nouveau. Rarement facturé "plein pot", il correspond parfois à 50 % du montant initial, mais il varie selon les franchiseurs qui le plus souvent n'en facturent ...

Informations clés

  • Crée le: 29/04/05 02:00

Les franchises qui recrutent