Restructuration d'entreprises : marche arrière

Devant la colère des syndicats suscitée par son projet de loi, le gouvernement a renoncé à faciliter davantage les licenciements économiques.

Ce sont les dispositions les plus contreversées qui ont été retirées, en particulier la notion de " sauvegarde de la compétitivité économique ". Celle-ci permettait en effet aux sociétés en bonne santé économique de licencier des salariés de façon préventive. Les délais de recours ont été également revus et passent à un an dans le nouveau texte. Enfin la justice pourra encore exiger la réintégration de salariés licenciés en cas d'annulation du plan social. Le premier texte prévoyait que l'entreprise pouvait verser une prime équivalente à six mois de salaires plutôt que de réintégrer les salariés. Pour les syndicats la philosophie générale de la loi ne permet pas d'être totalement rassurés. Ainsi le gouvernement emploie un concept de " fléxisécurité " qui demande à être commenté...


Dominique Deslandes

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 2 mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 14/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent