Redressement judiciaire pour le réseau d’habillement Camaïeu

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Redressement judiciaire pour le réseau d’habillement Camaïeu
  • Créé le : 22/06/2020
  • Modifé le : 22/06/2020

L’impact de l’épidémie liée au Covid-19 a été dévastateur sur de nombreuses marques de prêt-à-porter qui se sont vu pour bon nombre d’entre elles mettre la clé sous la porte. Tel a été le cas pour le réseau de magasins Camaïeu, placé en redressement judiciaire le 26 mai dernier par le tribunal de commerce de Lille.

Un endettement trop important

Enseigne spécialisée dans la mode féminine depuis sa création en 1984, Camaïeu n’était déjà plus en grande forme depuis quelques temps. La pandémie du Coronavirus n’a pas arrangé les choses pour la marque française qui peine aujourd’hui à se sortir la tête de l’eau. En effet, le mardi 26 mai 2020, le tribunal de commerce de Lille a été contraint de placer l’entreprise en redressement judiciaire avec une période d’observation de 6 mois. Une crise sanitaire également lourde de conséquences pour d’autres acteurs du secteur tels que André, NAF NAF ou encore La Halle qui n’ont pas été épargnés.

Pour faire faire face à ses difficultés financières le réseau avait initialement demandé une aide de l’Etat qui lui a été refusé. Le montant des dettes du groupe s’élevant ainsi à plus de 250 millions d’euros, ce dernier se trouve aujourd’hui dans l’impossibilité d’honorer ses échéances de remboursement et n’a pas eu d’autre choix que de procéder au dépôt de bilan.

Une enseigne en souffrance depuis près de 4 ans

Les problèmes de trésorerie de la chaîne Camaïeu ne datent pas d’hier ; depuis le début de l’année 2016, elle traînait déjà un endettement qui a atteint le milliard d’euros et qui avait fait immédiatement chuté le chiffre d’affaires de 736 à 718 millions d’euros à la fin de l’exercice 2018. Une situation qui traîne encore à ce jour, puisque depuis plus de 2 ans, les revenus des 900 unités de la marque implantées dans 15 pays ne servent qu’à rembourser les intérêts de la dette et ce qui a aussi malheureusement mené à de nombreux licenciements ainsi qu’à la fermeture définitive de plusieurs établissements.

Plus de franchises
Franchise NORAUTO NORAUTO

Centre auto et Station service

Apport : 100 000€

Franchise MEMPHIS MEMPHIS

Restaurant à thème

Apport : 150 000€

Franchise ATTILA ATTILA

Entretien et rénovation

Apport : 40 000€

Franchise JOTUL POELES CHEMINEES JOTUL POELES CHEMINEES

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 40 000€

Franchise GROSFILLEX FENETRE GROSFILLEX FENETRE

Artisanat pour l'habitat

Apport : 40 000€

Franchise CORIOLIS TÉLÉCOM CORIOLIS TÉLÉCOM

Téléphone, Internet, informatique

Franchise EWIGO EWIGO

Achat et vente automobile

Apport : 25 000€

Franchise ABITHEA ABITHEA

Agence immobilière

Apport : 30 000€

Plus de franchises

Actualités

Après avoir lancé un configurateur 3D de cuisines en ligne, le réseau Caséo propose depuis peu à ses clients, un nouveau configurateur permettant de chiffrer et de visualiser son projet de fenêtres et baies vitrées sur-mesure en rénovation. Digitalisation des parcours clients Les adhérents du réseau Caséo ont enregistré, durant le 3ème confinement, un volume […]

La franchise Mobalpa poursuit la consolidation de son maillage national. Le réseau français spécialisé dans l’aménagement de l’habitat s’est en effet enrichi d’une nouvelle unité. Cette dernière est implantée à l’est de Pau, dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Le nouveau Mobalpa à Idron est dirigé par Thomas Da Silva. Il a ouvert ses portes le […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Midas

Entretien et réparation automobile

Apport : 60 000€

CA moyen : 650 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.