Le franchiseur doit assistance aux franchisés

Le franchiseur doit vérifier que l'assimilation de son savoir-faire est convenablement réalisée par son franchisé, ainsi en a décidé encore récemment la Cour d'Appel de Douai.

L'assistance est obligatoire

La Cour d'Appel a émis un arrêt qui fait jurisprudence. Elle précise que lorsque le franchiseur est informé qu'un franchisé rencontre des difficultés dans la mise à jour du savoir-faire, il doit l'assister dans la recherche de solutions.
La Cour dit que pèse sur le franchiseur une exigence de réussite commerciale pendant toute la durée du contrat. Cette formule à l'emporte pièce est ambigüe car une telle exigence ne repose pas en principe sur le franchiseur. Il serait plus juste de préciser que le franchiseur doit donner au franchisé tous les moyens pour reproduire sa propre réussite. C'est la différence entre l'obligation de résultat et l'obligation de moyen.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 11 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 28 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 30/06/08 02:00

Les franchises qui recrutent