Une nouvelle forme de distribution

L'hypermarché semble dépassé, les formats intermédiaires sont plébiscités et le prix ne semble plus être l'élément essentiel.

L'hypermarché représentait le choix, aujourd'hui le client y va parce qu'il y est contraint mais subi difficilement l'aspect impersonnel, les bouchons... Sous la pression d'internet et d'un consommateur spécialiste, voire revendeur lui-même, il est clair que la distribution doit elle aussi évoluer.

Apparemment les formats pré-ciblés commencent à marcher. Les formats intermédiaires sont reconnus comme valables, petits hypermarchés ou grands supermarchés, avec obligation d'adaptation extrême à leur zone de chalandise et une offre importante de services. A propos de la livraison des produits sur internet, il semble que l'enjeu des prochaines années est de savoir comment arriver à mettre en valeur le service qu'on leur rend.

Aujourd'hui la marketisation  du produit et de la distribution sont plus importants que la distribution elle-même. On abandonne la notion d'enseigne pour aller vers l'aventure de la marque.

Vu dans LSA N° 2009 du 30 août 2007

 

Articles similaires

Maroc : le royaume du low cost chic

par HK - 5 jours

Tati, Kiabi, LC Waikiki, nombreuses sont les marques dites low cost qui déploient leur réseau de franchise au Maroc. Un déploiement souvent ...

Restauration rapide : le défi de la qualité

par HK - 6 jours

La franchise de hamburgers, Five Guys, celle de burrito, Chipotle, de plus en plus d’enseignes de restauration rapide connues pour la qualité...

Les enseignes high tech en tête de l’omnicanal

par MM - 8 jours

Les leaders de la distribution de produits techniques et culturels ont très tôt pris conscience que pour faire face aux purs players du web i...

Informations clés

  • Crée le: 30/09/07 02:00

Les franchises qui recrutent