Résultats 2014 et tendance 2015 pour le marché du Bricolage

Dans un communiqué diffusé le 3 avril 2014, Unibal* revenait sur les chiffres du marché du bricolage pour 2014 et les tendances de 2015. Le contexte est marqué par des positions concurentielles fortes du circuit des grandes surfaces de bricolage (GSB) détenus par deux grands groupes : Adeo et Kingfisher, le marché gardant par ailleurs un potentiel de développement encore tout à fait intéressant.
Distribution bricolage en 2014 : les incontournables GSB

Une légère progression de 0,7 % et un grand dynamisme des GSB

Avec 24,891 milliards d’euros et une augmentation de 0,7 %, Unibal estime que la progression est minime au regarde d’un marché qui affichait encore 8 % de croissance en 2006. « Néanmoins, indique Jean-Eric Riche, président de l’union nationale, cela reste positif par rapport au recul des marchés de l’équipement de la maison, tels que celui du meuble (-1,5 %) ou des biens techniques (-2,2 %). » Selon les chiffres transmis, cette évolution de 0,7 % doit par ailleurs beaucoup à la dynamique du circuit des grandes surfaces de bricolage (GSB) qui gagne 1,2 % alors que les négoces enregistrent une baisse de 1,6 %. Attention, ne manque pas de préciser Unibal : « La croissance repose essentiellement sur le développement du parc magasins, avec des surfaces qui augmentent de 1 %. » L’étude montre également que le contexte est parqué par des positions concurentielles fortes de 71 % de parts de marché du circuit des GSB détenus par deux grands groupes (Adéo qui détient Leroy Merlin, Weldom et Bricoman ou Kingfisher qui détient Castorama et Brico Dépôt).
Parts de marché bricolage : des positions concurentielles fortes
Les enseignes GSB en 2014 : 71% du circuit détenus par deux groupes

Des perspectives considérables

Pour Unibal, « s’il apparaît comme mature, le marché du Bricolage recèle encore un potentiel important ». Et d’appuyer par des chiffres éloquents : un parc de 33,9 millions de logements en France en 2014 qui offre de nombreux projets de travaux de rénovation ou d’amélioration de l’habitant. Et l’union nationale de préciser : « L‘envie ne manque pas chez les Français pour lesquels, en 2012, 37 % d’entre eux déclaraient que l’amélioration de leur logement était leur priorité. »

Retrouvez ici la liste des franchises de bricolage qui recrutent de nouveaux franchisés.

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 12 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 17 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 19 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 18/04/15 08:36

Les franchises qui recrutent