La mode française garde son pouvoir de séduction à l'étranger

Même si les importations textile en France restent très supérieures aux exportations, celle-ci montrent depuis deux ans une augmentation significative. Les exportations d'habillement ont montré une progression de 6% en habillement pendant le premier semestre 2011. Ces résultats positifs font suite à une année 2010 qui a vu le marché se redresser après des années 2008 et 2009 en recul.

Les pays européens en tête des acheteurs de mode française

L'Espagne, l'Italie et l'Allemagne arrivent en tête des pays importateurs de mode française, la Belgique en 4ème place le Royaume Uni se place en 5ème position. A noter que la Belgique garde sa place mais a légèrement diminué ses importations françaises tandis que la Grande Bretagne les a augmentés de 4%.
Un bémol toutefois avec l'Espagne qui est pays où sont implantés de grands groupes de distribution et qui réexportent ensuite dans les magasins de leur pays respectifs. La consommation est donc délocalisée et les produits ne sont pas diffusés en Espagne.
La Suisse en 6ème place continue d'acheter des vêtements français et a augmenté ses achats de 18% après une année 2010 à plus 14%.

Les pays hors zone euro montrent de plus en plus leur intérêt pour la mode française

En dehors des frontières de l'union européenne, la Chine a fait un percée remarquable avec un bond de ses importations d'habillement made in France de 69% ! Tout en restant à la 17ème place par son chiffre d'affaires, ce pays au potentiel important pourrait s'il continue sur cette lancée gagner des places et passer dans le top 10 des acheteurs de mode française. Une progression constante depuis le début des années 2000 et qui a vu le volume d'achat d'habillement français multiplié par 10.
Le Japon, après une bonne année 2010 a vu ses achats baisser de 4% en 2011. La Russie au contraire, après une année 2010 en retrait de 4% a augmenté ses importations françaises de 16% en 2011.
Même les Etats Unis ont vu une progression de leurs importations de mode française malgré une parité euro-dollar peu favorable et affiche un plus 15% après un plus 27% en 2010.

Les autres produits textile séduisent aussi en dehors de nos frontières

Pour les achats textiles hors habillement, les pays européens arrivent toujours en tête et affichent une progression de plus 5% (plus 4% en 2010), l'Asie continue sur sa lancée avec plus 13% (plus 27% en 2010) et la Chine plus 24% après une excellente année 2010 à plus 39%. Les pays du pourtour méditerranéens sont stables ou en léger recul.
Tous ces chiffres sont encourageants pour les professionnels du secteur qui restent toutefois prudents pour la fin 2011 mais cette deuxième année plutôt positive après les années crises 2008-2009 montre que la mode française reste attractive et séduisante pour tous les pays.
Vu dans le journal du textile
N'hésitez pas à consultez d'autres actualités internationales sur la franchise

Vous pouvez aussi consultez les réseaux de franchise de mode et d'équipement de la personne qui recrutent en France. Aidez vous également de nos vidéos sur le secteur de la mode

Articles similaires

Visitez le salon EXPOFRANQUICIA (du 20 au 22 avril)

par Julien Cadoret - 10 jours

Le Salon International de la Franchise –EXPOFRANQUICIA- est le salon réfèrent de la Franchise en Espagne. Organisé par l’Institut Férial de M...

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - 11 jours

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Dix tendances alimentaires émergentes en Belgique

par Franchise Be - 14 jours

Nos habitudes alimentaires évoluent de manière radicale. Sans être des ‘early adopters’, les Belges intègrent de plus en plus rapidement les nouvelles tendances du fait de la mondialisation et de la popularité des médias sociaux.

Informations clés

  • Crée le: 23/12/11 01:00

Les franchises qui recrutent