5 conseils pour lancer son food truck

Parmi les dernières tendances en matière de restauration rapide, le food truck fait fureur dans les villes depuis plusieurs en France. Sur un concept directement issu des États-Unis, ces camions-restaurants sillonnent les zones urbaines avec de nouvelles recettes toutes plus originales les unes que les autres. On y mange des burgers bien sûr mais aussi des plats japonais, mexicains, de la gastronomie française, des tapas… Ces restaurants mobiles nouvelle génération basent leur concept sur la garantie de produits frais et de qualité (très souvent bio). Une idée qui fait des émules mais qui mérite, comme pour tout lancement de commerce, une attention toute particulière. Voici en cinq points nos conseils pour vous lancer dans l’aventure du food truck.

1. Établissez votre business plan

Si ouvrir un food truck peut être une alternative intéressante à l’achat d’un restaurant, le futur restaurateur doit avant toute chose faire une étude détaillée de son budget : le camion, l’essence, les produits utilisés, l'éventuel personnel… Comme pour toute création d’entreprise, le business plan est donc indispensable pour monter une affaire rentable et pérenne... et se préparer à tous les aléas. Il vous aidera à mettre au clair toutes vos idées – en termes de produits, de prix, de clientèle ciblée…  et ainsi pouvoir convaincre les banques de vous faire confiance pour un prêt. Pensez aussi aux aides mises en place pour vous accompagner dans votre démarche. Pour cela, n’hésitez pas à vous rapprocher de différents organismes comme le Pôle Emploi, la CCI (Chambre de Commerce et d’Industries), la CMA (Chambre de métiers et de l’artisanat) ou l’APCE.

2 – Soyez au clair avec la réglementation en vigueur

Si aucun diplôme n’est nécessaire pour ouvrir un food truck, vous devrez impérativement vous inscrire au Centre de Formalités des Entreprises (cette inscription vous permettra d’acquérir une carte de commerçant ambulant - la fameuse « carte permettant l’exercice d’une activité commerciale ou artisanale ambulante ») puis obtenir votre immatriculation auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), pour la restauration traditionnelle, ou la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA). Vous aurez aussi besoin de déclarer le statut juridique de votre entreprise auprès de l’APCE. Enfin, assurez-vous qu’un des membres de votre équipe a déjà suivi une formation sanitaire (formation HACCP de 14 heures assurée par des organismes référencés auprès de la DRAAF).

3 – Choisissez bien votre camion

Une des premières étapes reste le choix de votre outil de travail, celui qui vous permettra de vous démarquer de la concurrence et d’attirer les clients. Véritable moyen de communication, votre camion doit ainsi être facilement reconnaissable, avec une décoration particulièrement soignée et liée au type de restauration que vous avez choisi. Son acquisition sera donc votre principal investissement. Vous pouvez choisir l’occasion comme c’est aujourd’hui le cas pour plus de 60 % des food trucks en France ou vous lancer dans l’achat du neuf… mais assurez-vous que celui-ci respecte toutes les normes de sécurité en vigueur notamment pour bout ce qui est matériaux de construction utilisés, installations électriques ou moyen de secours en cas d’incendie. Sachez que si vous choisissez un camion équipé d’occasion, il vous coûtera entre 15 000 et 40 000 €. En revanche, si vous souhaitez construire votre truck sur des bases mécaniques neuves, vous en aurez pour 80 000 € minimum.

4 – Relevez bien le défi de l’emplacement

Trouver le lieu où vous allez vous implanter sera votre principal défi. Vous vous en doutez : impossible de poser votre truck là où vous le désirez, sans accord préalable. Si vous voulez stationner sur un emplacement public (rue ou route départementale par exemple), vous devez obtenir l’accord de la municipalité ou de la préfecture ; si vous souhaitez vous installer sur les emplacements privés, vous devez contacter directement le propriétaire de l’emplacement. En tout cas, privilégiez les lieux de passage comme les zones industrielles, les parkings de grandes entreprises, les marchés découverts, les foires, les festivals…

5 – Mettez en place une communication dynamique et innovante

Le déploiement d'une stratégie de communication de grande envergure est indissociable au travail de lancement d’un food truck. N’hésitez pas à utiliser les moyens innovants pour faire connaître votre concept. Ne négligez pas votre site Internet et soyez omniprésents sur les réseaux sociaux. Pensez notamment à ouvrir une page facebook et à la mettre à jour très régulièrement avec la présentation de vos produits (pensez à mettre de jolis visuels et photos !), l’esprit de votre cuisine, les horaires d’ouverture et votre emplacement du jour. Soyez toujours très réactifs et créez une vraie communauté autour de votre affaire (avec éventuellement l"organisation d'événement, de journées à thème...).

Si le secteur vous intéresse, retrouvez notre article sur le marché de la restauration rapide et retrouvez également les franchises de restauration rapide qui recrutent !


Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 1 jour

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

Ne ratez pas le Salon dédié aux entrepreneurs : Business Success, Mercredi 16 novembre près de Lille!

par Dorsaf Maamer - 21 jours

Le 16 novembre aura lieu l’événement dédié aux dirigeants TPE/PME, auto-entrepreneurs, agents commerciaux, futurs franchisés... Le Business S...

Comment financer votre projet de franchise ?

par Dominique Deslandes - un mois

Se lancer en franchise rassure les banquiers mais requiert parfois un niveau d'investissement plus important. Pourquoi est-ce parfois plus ch...

Informations clés

  • Crée le: 15/10/14 07:17

Les franchises qui recrutent