L’intérim, un marché en constante évolution

Le marché de l’intérim se porte très bien enregistrant une augmentation annuelle de 7 à 10% depuis quelques années. Hausse qui s’accompagne d’une progression significative du nombre d’intérimaires en équivalent temps plein.

Considéré comme solution efficace pour accéder rapidement à l’emploi en début de carrière, le travail intérimaire est désormais marqué par l’augmentation du niveau de qualification des salariés.

Notons dans ce contexte que la bonne santé du travail intérimaire est souvent de bon augure pour toute l’économie d’un pays. En effet, le recours aux intérimaires va de paire avec une hausse des commandes et donc une reprise de l’activité.

Ce marché juteux compte quelques 7000 agences dont une grande partie d’indépendants. Toutefois, et comme dans beaucoup d’autres métiers, la franchise est en train de gagner du terrain et nombreux sont les petits indépendants qui rejoignent des réseaux de franchise afin de bénéficier d’un accompagnement qui leur permet de se consacrer exclusivement à leur métier.

Interim et franchise

Le modèle de la franchise connaît une belle dynamique sur le secteur du travail intérimaire. Un modèle qui attire les porteurs de projet désirant bénéficier des forces du réseau pour ce qui est de la communication et la publicité, la veille réglementaire, etc. Les franchisés de l’intérim peuvent ainsi se focaliser sur le développement commercial de leur agence. Notons que ces agences proposent également des prestations de placement en CDD et CDI ce qui leur permet de s’adresser à des entreprises de divers profils et de répondre à toutes les demandes de leurs clients.

Le franchisé du secteur de l’intérim peut être issu de divers univers : ancien salarié du travail temporaire, cadre en reconversion, ancien commercial… aucun diplôme n’est nécessaire pour intégrer un réseau d’intérim. La diversification des profils permet d’ailleurs d’accumuler les expériences et les bonnes pratiques qui profitent à l’ensemble des adhérents.

Les franchises opérant sur ce marché sont souvent à la recherche d’un bon manager, capable de gérer son agence et ses équipes. Le franchisé du travail intérimaire doit également être doté d’un sens commercial ainsi que d’aptitudes de communication afin de pouvoir convaincre et fidéliser les prospects. 

Comme tout autre entrepreneur sur n’importe quel secteur d’activité, et ce qu’il s’agisse d’une création en franchise ou en solo, le franchisé du travail intérimaire doit également être un bon gestionnaire, capable de fixer des objectifs, de mettre en place des ratios pertinents, de définir ses prix et ses charges, etc. 

Comment ouvrir une agence d’intérim

L’activité des entreprises du travail temporaire est régie par les articles L1251-1 et suivants du Code du travail. Avant le lancement de l’activité, vous devrez déposer vos statuts et les pièces de votre dossier au centre de formalité des entreprises (CFE) de votre département qui se chargera de vous identifier auprès des organismes d’État (l’URSSAF, impôts…). Vous devez également remplir le formulaire Cerfa de déclaration préalable que vous adresserez à l’inspection du travail du département en plus d’inscrire votre société aux caisses de retraite et de prévoyance.

L’intérêt de rejoindre un réseau en franchise se manifeste donc dès l’étape de création ! En effet, en rejoignant un réseau, vous vous assurez une assistance active non seulement au niveau du montage du projet, mais également pour la recherche de financement et l’aménagement des locaux. 

Pourquoi ouvrir une agence d’interim en franchise

  • Le soutien du franchiseur : comme expliqué précédemment, le soutien du franchiseur se manifeste dès les premières étapes de création. Les adhérents d’un réseau de travail intérimaire bénéficient également d’un accompagnement de qualité tout au long de la durée du contrat. Accompagnement qui englobe la formation, les méthodes commerciales, les outils… 
  • La notoriété : en investissant dans la communication, les réseaux en franchises gagnent en notoriété. Notoriété dont profitent pleinement les adhérents du réseau. Ainsi, il est plus facile pour un franchisé du travail intérimaires d’approcher et de convaincre les prospects et ce dès le lancement de son activité. 
  • Un concept en constante amélioration : expériences des uns et des autres, analyse des retours des franchisés, études de marché… le franchiseur met plusieurs leviers en place afin d’adapter son concept et ses stratégies aux éventuelles mutations du marché et aux attentes de son réseau. Tous ces efforts portent leurs fruits pour l’ensemble des adhérents qui parviennent ainsi à proposer à leurs prospects des prestations toujours plus proches de leurs besoins et attentes. 
  • Un investissement raisonnable : une agence de travail intérimaire est une entreprise de services qui n’implique pas un investissement important (pas de stock, ni de frais exorbitants en aménagement, ni beaucoup de salariés…). Cette maîtrise de l’investissement de départ et des charges fixes se répercute sur la rémunération des franchisés du secteur. 

Franchises à suivre dans le secteur de l’interim

Créer une franchise d’intérim demande de s’appuyer sur un réseau solide, qui apportera tout le savoir-faire et l’accompagnement nécessaire à ses franchisés.


Illustrons aussi ce métier par l’exemple de la franchise Temporis qui est une enseigne pionnière sur le marché de l’intérim. Elle est  développée à 100% en franchise. Pour Temporis, l’intérimaire est un client au même titre que l’entreprise. 

Fermer le menu