Développer une offre de qualité

Depuis sa création, le plan du développement des services à la personne connaît une croissante significative et continue. Il y a notamment une forte poussée des entreprises, des regroupements d’associations, la diversification de l’offre, un investissement de la part de grands acteurs économiques.

Chaque année une évaluation des activités est entreprise par l’agence nationale des services à la personne. Le fait qu’un agrément doit être obtenu auprès des services de l’état tire vers le haut la qualité et le professionnalisme de ce secteur.

Pour qu’une offre soit de bonne qualité, elle doit non seulement être apportée par des professionnels, mais aussi répondre à un besoin social et être accessible sur l’ensemble du territoire. Le maillage territorial est un enjeu essentiel dans le développement des services à la personne.

Pour parvenir à un objectif ambitieux qui est de doubler la croissance spontanée du secteur, il faut agir dans trois directions : Développer le professionnalisme du secteur, stimuler la demande et simplifier les procédures en facilitant l’accès aux services. Les clés du succès des services à la personne sont la qualité et le professionnalisme de ses intervenants. Il faut donc arrêter l’émiettement du secteur et l’homogénéiser.

Le développement du professionnalisme passe par l’amélioration de la formation, des conditions de travail et de la rémunération. Tous les partenaires sont d’accord, les services à la personne sont un vrai métier dont le cœur est la relation à la personne, qui est de plus en plus rare et précieuse dans la société actuelle et qui devance les compétences, l’expérience, la formation et les technicités de la profession.

Professionnalisation et démarche qualité

Le professionnalisme des services à la personne a augmenté grâce à la mobilisation des acteurs sociaux et économiques. De grands chantiers ont été engagés. La création d’une convention collective protège tous les salariés du secteur. La valorisation des métiers et l’amélioration des conditions de travail facilitent l’attrait des services à la personne. La formation initiale et la formation continue développent les acquis et valident l’expérience. L’octroi de certification émanant de l’agence nationale des services à la personne vise à soutenir les entreprises concernées.

Les principaux problèmes rencontrés par le service à la personne sont la pénibilité du travail la faible rémunération et l’évolution professionnelle. C’est le service horaire qui est le plus demandé, pour la garde d’enfants, le ménage et l’assistance aux personnes fragiles. 

Les services à la personne par catégorie

On distingue trois grands groupes de services à la personne :

– Les services à la famille qui regroupent la garde et l’accompagnement des enfants, le soutien scolaire et les cours, l’assistance informatique et administrative. Les personnes seules ressentent de plus en plus le besoin de faire appel à des organismes professionnels pour ce genre de service. L’évolution sociale fait que souvent les deux personnes formant le couple parental travaillent et donc ont un besoin d’assistance au niveau de la garde des enfants ou de soutien scolaire.

Les services de la vie quotidienne rassemblent les tâches ménagères, ménage et repassage, l’entretien, le jardinage et le bricolage, les réparations à domicile, la préparation et la livraison des repas, la livraison des courses et du linge repassé, la télé et visio assistance, la maintenance et la surveillance de résidence, la mise en relation.

Les services aux personnes âgées, dépendantes, handicapées et en perte d’autonomie leur fournit l’aide nécessaire pour accomplir les actes journaliers simples (toilette, levé, couché, habillage…). Ces services regroupent les garde-malade, l’aide à la mobilité par le transport et la conduite de véhicule, l’assistance aux personnes handicapées, l’interprètation en langue des signes, les soins esthétiques, les soins et promenades d’animaux domestiques. Le but de ce service est aussi de rompre l’isolement.

Pour découvrir de plus amples informations sur le secteur, cliquez et découvrez les besoins en recrutement des réseaux de franchise de services aux personnes et entreprises. Nous vous invitons également à regarder les vidéos sur les franchises de services aux personnes

Les métiers des services à la personne

Quel est le profil des franchisés dans les services à la personne ?

L’humain prévaut toujours parmi les qualités recherchées pour rejoindre le secteur des services à la personne, que ce soit pour les diplômés ou non, les expérimentés ou les débutants. Pour certains postes, la grande motivation et l’expérience peuvent tout à fait remplacer les diplômes.
Certains intervenants, pas nécessairement les franchisés eux-mêmes, doivent par contre être titulaire de la formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1. Cette formation leur permettra de porter secours à tout moment âgés, handicapés, malades ou en perte d’autonomie. Certains autres postes exigent des diplômes adaptés.
Le savoir-être est aussi important que le savoir-faire et les intervenants se doivent de respecter une charte de déontologie. Les futurs collaborateurs doivent s’engager à être respectueux de la dignité et de l’intimité des personnes dont ils auront la charge.

A part cela, chaque réseau a ses particularités; certains cherchent plutôt des commerciaux, d’autres plutôt des gestionnaires, d’autres des managers….

La formation professionnelle continue est adaptée aux besoins et aux spécificités des services. On transmet aux intervenants, un savoir-faire en matière de compétence, mais aussi un savoir-être en matière de comportement. Les salariés mieux formés peuvent d’épanouir plus aisément dans leur travail.

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.