Les métiers de l’immobilier

Des opportunités face à la crise sont offertes dans le monde de l’immobilier et notamment par l’appartenance à un réseau. En 2012, le secteur comptait 3 749 franchisés et une cinquantaine de franchises, qui ont réalisés 1,32 M€ de chiffre d’affaires.

Même si le secteur de l’immobilier a été touché par des délais de réalisation qui se sont allongés, par la suppression des aides dédiées au secteur et une motivation à l’achat en baisse de la part des consommateurs, les acteurs de l’immobilier appartenant à un réseau tirent leur épingle du jeu.

Même si le secteur de l’immobilier a été touché par des délais de réalisation qui se sont allongés, par la suppression des aides dédiées au secteur et une motivation à l’achat en baisse de la part des consommateurs, les acteurs de l’immobilier appartenant à un réseau tirent leur épingle du jeu.

Il existe deux solutions différentes pour les porteurs de projets dans le secteur de l’immobilier : soit ouvrir une agence en franchise, soit devenir « mandataire » c’est-à-dire, agent commercial.

Il existe deux solutions différentes pour les porteurs de projets dans le secteur de l’immobilier : soit ouvrir une agence en franchise, soit devenir « mandataire » c’est-à-dire, agent commercial.

Pour ouvrir sa propre agence immobilière en franchise :

Pour exercer la profession d’agent immobilier, directeur d’agence en franchise, il faut posséder la carte professionnelle qui s’obtient de trois manières différentes :

– Etre titulaire d’un diplôme juridique économique ou commercial obtenu après trois années d’études supérieures,

– Ou avoir une équivalence professionnelle validée par une expérience professionnelle. Cette validation correspond à 3 ans d’expériences après le bac, ou 4 ans dans le métier, sans le bac en tant que cadre, sinon 10 ans d’expérience professionnelle en tant que non cadre.

– Ou encore par une validation des acquis de l’expérience pour obtenir un diplôme d’équivalence.

Pour intégrer un réseau en franchise, il faut s’acquitter des droits d’entrée demandés par le franchiseur et régler une redevance proportionnelle au chiffre d’affaires.

Pour devenir agent commercial en immobilier ou « mandataire » :

Un agent commercial est un travailleur indépendant, inscrit au registre spécial des agents commerciaux. Il peut exercer son activité en tant qu’auto entrepreneur, à domicile, sans avoir le besoin d’une agence « physique ». Ils bénéficient en général d’un taux de commission qui varie entre 70 % ou 100 % de la commission globale.

L’avantage de cette profession est qu’elle peut s’exercer sans diplôme. Les exigences financières sont légères, il suffit en générale d’une simple participation financières pour la communication : le package. La FNAIM annonce que prochainement une formation sera rendue obligatoire.

Mais, les inconvénients liés à cette formule sont que l’agent immobilier ne peut pas rédiger directement de contrat mais uniquement des mandats, ni détenir des fonds et ne peut pas, non plus, conseiller juridiquement. Il doit laisser ces actions à son agent immobilier titulaire de la carte professionnelle.

Un soutien en or

Rejoindre un réseau en franchise c’est éviter de courir le risque pouvant être lié à une création d’entreprise indépendante. La tête du réseau propose une formation initiale et une formation continue qui permet de se perfectionner dans les nombreux nouveaux domaines techniques.

Les réseaux fournissent des outils techniques communs qui facilitent grandement le travail au quotidien (logiciel, etc.). Sur le plan de la communication le groupement permet une identité visuelle renforcée, des publicités élargies sur le plan national et une présence sur Internet. Ces différentes actions aident à gagner la confiance des consommateurs et donc, par conséquent, de gagner des parts de marché. 

Quelques exemples de franchises immobilières qui recrutent :

Le secteur de l’immobilier a traversé la crise et seules les franchises avec un vrai savoir faire sont encore sur le marché. En effet, le secteur a su se professionnaliser grâce aux réseaux en particulier. Il est difficile aujourd’hui de travailler dans l’immobilier en tant qu’indépendant.

Rejoindre une franchise immobiliere apporte incontestablement des garanties : offres plus larges, outils de gestion, outils de prospections, formation commerciale, publicité nationale.

Si vous êtes interessés par la création d’une franchise dans l’immobilier, Nous avons choisi d’illustrer ce paragraphe avec les franchiseurs suivants :

La franchise Ex’im qui est experte en diagnostic immobilier et qui se développe actuellement en 65 unités nationales.
Le réseau Belvia Immobilier qui est un courtier proposant ses services depuis 2007 dans 23 implantations nationales.
L’agence immobilière Guy Hoquet est présente sur le sol national avec 500 unités.

Fermer le menu