Etre franchiseur : Avantages, inconvénients et obligations

Développer un réseau de franchise oblige le chef d’entreprise créant un réseau à continuer à exercer son métier de base, métier où il est supposé avoir fait ses preuves, tout en endossant les nouvelles responsabilités du statut de franchiseur. Ce deuxième métier comporte des avantages mais aussi des inconvénients et engage le franchiseur à respecter certaines obligations.

Avantages :

  • Fantastique effet de levier financier avec un ROI inégalé
  • Développer son réseau et ses parts de marché beaucoup plus rapidement et avec moindre coût puisque les charges financières sont réparties entre le franchiseur et ses franchisés
  • Valoriser sa marque et fidéliser plus facilement sa clientèle
  • Créer une puissance économique importante qui va permettre de gagner en compétitivité
  • Limiter les contraintes à gérer étant donné que ses franchisés s’occupent de créer et de gérer leur centre de profit
  • Augmenter sa puissance d’achat donc ses prix de revient et sa qualité logistique
  • Augmenter son impact publicitaire, donc sa notoriété et en principe son image de marque
  • Développer ses compétences, sa structure centrale (marketing, communication, logistique…) tout en les amortissant plus vite par la masse croissante du réseau


Inconvénients :

  • Les coûts de la mise en œuvre du concept et de son suivi (frais de conception, d’expérimentation, de développement, d’assistance des franchisés, de recherche et d’innovation) augmentent les investissements immatériels notamment au démarrage
  • Prise de risque quant à la bonne exploitation de sa marque par des tiers, même s’ils sont sous contrat
  • Renoncer à l’exploitation d’une partie du territoire par des succursales même si l’on peut envisager des rachats de franchisés par la suite


Obligations :

Le franchiseur doit :

  • S’efforcer de sélectionner des candidats capables de réussir en tant que franchisés au sein de son réseau
  • Leur confier les signes de ralliement de la clientèle: enseigne, marque, logo et en garantir la jouissance en les protégeant contre des usurpations de marque ou des copies illégales.
  • Faire bénéficier le franchisé d’un savoir-faire testé et qui a démontré sa rentabilité
  • Fairte évoluer le concept et le savoir-faire
  • Remettre un Document d’Information Précontractuel (DIP) à ses franchisés et plus généralement veiller à ce qu’ils sengagent en connaissance de cause
  • Proposer un contrat d’une durée suffisamment longue afin que le franchisé puisse amortir complètement ses investissements et que les banques acceptent en conséquence de le financer
  • Offrir une formation initiale à ses franchisés et leur transmettre un manuel opératoire commun et à jour
  • Fournir en permanence une assistance commerciale et technique au franchisé
  • Accompagner son franchisé avant, pendant et après l’ouverture
  • Se charger des plans publicitaires et des actions marketing
  • Organiser des réunions, séminaires, commissions

Fermer le menu