Une nouvelle ère dans la coiffure

Succursalistes ou réseaux de franchise de coiffure, après la période de la différenciation de leurs services, les coiffeurs sont entrés dans l'ère des concentrations pour pérenniser leur activité.

Ces dernières années, les coiffeurs ont mis au point de nouveaux concepts, multipliant les idées pour toucher d'autres clientèles, plus ou moins éloignées de leur cible de prédilection. Quelques exemples : le discounter Coiff &Co lancé par Gérard Glémain ; Camille Albane lancée sur le milieu-haut de gamme par le prestigieux Jacques Dessange, etc.

Mais depuis quelques temps, la tendance est aussi à la concentration. Les rapprochements d'enseignes permettent de réaliser de remarquables économies d'échelle, notamment sur l'achat de produits et services comme les services juridiques, la logistique, la comptabilité... Et cette théorie ne concerne pas seulement les moins fortunés. Les rachats s'emparent aussi de nouvelles compétences et spécialement artistiques, un élément essentiel dans le haut de gamme de la coiffure.

Séverine Grumiaux

Articles similaires

Faire venir le client chez moi

par Jacques Dezitter - 10 jours

Lorsque vous ouvrez ou reprenez un commerce, l'approche commerciale est essentielle. Qui sera mon client ? Quelle est mon offre ? Comment rép...

A quoi ressembleraient nos hypermarchés en 2025 ?

par DM - un mois

Avez-vous déjà essayé d'imaginer à quoi ressembleront les rayons de nos hypermarchés dans une dizaine d'années ? Capital l'a imaginé pour nous : des hypers plus évolués, des magasins qui s'adaptent aux nouvelles tendances de consommation, plus con...

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Informations clés

  • Crée le: 09/02/06 01:00

Les franchises qui recrutent