Une nouvelle ère dans la coiffure

Succursalistes ou réseaux de franchise de coiffure, après la période de la différenciation de leurs services, les coiffeurs sont entrés dans l'ère des concentrations pour pérenniser leur activité.

Ces dernières années, les coiffeurs ont mis au point de nouveaux concepts, multipliant les idées pour toucher d'autres clientèles, plus ou moins éloignées de leur cible de prédilection. Quelques exemples : le discounter Coiff &Co lancé par Gérard Glémain ; Camille Albane lancée sur le milieu-haut de gamme par le prestigieux Jacques Dessange, etc.

Mais depuis quelques temps, la tendance est aussi à la concentration. Les rapprochements d'enseignes permettent de réaliser de remarquables économies d'échelle, notamment sur l'achat de produits et services comme les services juridiques, la logistique, la comptabilité... Et cette théorie ne concerne pas seulement les moins fortunés. Les rachats s'emparent aussi de nouvelles compétences et spécialement artistiques, un élément essentiel dans le haut de gamme de la coiffure.

Séverine Grumiaux

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 13 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 18 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 23 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 09/02/06 01:00

Les franchises qui recrutent