Une baisse de TVA demandée dans le funéraire

Après ceux du bâtiment et de la restauration, les professionnels du funéraire ont fait savoir cet automne qu'ils souhaitaient eux aussi revoir leur taux de TVA, alors que l'Union Européenne est toujours réservée sur cette pratique de management politique à la française.

La Confédération des professionnels du funéraire et de la marbrerie réclame la réduction du taux de 19,6 à 5,5 %. Actuellement le transport des personnes décédées bénéficie de fait du taux réduit de 5,5 % qui s'applique au transport de voyageurs. Mais toutes les autres prestations se voient appliquer un taux de 19,6 %.

Les professionnels estiment que la baisse de TVA permettrait de diminuer le coût des obsèques pour les familles, mais aussi de lutter contre les distorsions de la concurrence entre les professionnels des Etats-Unis et de l'Union Européenne.

Sept pays exonèrent de TVA les services funéraires, tandis que 6 autres appliquent un taux réduit.

Dominique Deslandes

 

Articles similaires

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 2 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 4 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Informations clés

  • Crée le: 29/11/05 01:00

Les franchises qui recrutent