Un concept peut être jugé contrefait

Un concept de magasins peut-il être contrefait ? Oui selon la Cour d'appel de Paris qui a statué récemment sur un litige opposant La City à Chantal Rosner. La City reprochait au réseau Chantal Rosner d'avoir copié illégalement son concept d'aménagement de boutiques.

Des procès-verbaux de contrefaçon avaient été réalisés en 2000 dans des boutiques Chantal Rosner. La Cour d'appel de Paris reconnaît qu'effectivement le concept était suffisamment original pour être protégé comme propriété du réseau.

Chantal Rosner est condamné à payer 100.000 euros de dommages et intérêts à La City et à devoir modifier l'aménagement de plusieurs magasins alors même que la City a abandonné le concept en question depuis quelques temps. Ce jugement fera sûrement jurisprudence et démontre la valeur d'un concept pour qui souhaiterait le dupliquer et en faire un réseau commercial.      

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - 6 jours

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 27 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 4 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 22/03/05 01:00

Les franchises qui recrutent