Thierry CRIBIER, franchisé de Boulogne sur mer, témoigne

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Thierry CRIBIER, franchisé de Boulogne sur mer, témoigne
  • Créé le : 07/04/2003
  • Modifé le : 07/04/2003
Thierry CRIBIER a ouvert son magasin le 11 avril 2001. Après des études de comptabilité et une expérience de chef de rayon en grande distribution alimentaire dans le secteur sec et le secteur frais, il décide à 29 ans de se mettre à son compte.

ac-franchise : A l’époque, pour quelles raisons avez vous choisi  le réseau de franchise La  Mie Câline ?

Thierry CRIBIER : « Je voulais m’installer à mon compte et  gérer ma propre affaire. Mon expérience du domaine alimentaire m’a amené à rechercher une activité dans  ce secteur. Je voulais être mon propre patron mais pouvoir bénéficier de la structure d’un grand groupe. La franchise  m’apparaissait comme la bonne solution. Je me suis donc renseigné auprès de plusieurs réseaux de franchise et j’ai choisi La Mie Câline. J’ai contacté les dirigeants des magasins de St Lô et de Laval qui m’ont apporté des informations sur leur travail. A l’issue de mon enquête, 5  facteurs essentiels m’ont convaincu  pour adhérer au réseau.
1) Son dynamisme avec la recherche de nouveaux produits et son développement avec la création de 20 magasins par an.
2) Son organisation : une structure de 40 personnes qui apportent des conseils dans tous les domaines utiles au commerce. 
3) La qualité des relations entre le franchiseur et les franchisés : des contacts directs et beaucoup de transparence.
4) La cible de clientèle qui est très large en raison de la variété de la gamme de produits et du bon rapport qualité / prix. J’aime la variété des  contacts et La Mie Câline propose des produits à des personnes de tout âge et de toute activité.
5) Le sérieux de la formation proposée en démarrage d’activité et complétée chaque année par des séminaires. Tous ces éléments réunis m’ont paru garantir la réussite de mon affaire.  »

ac-f : Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées à vos débuts ?

Thierry CRIBIER : « J’ai ouvert mon magasin seul. C’est vrai que ceux qui sont en couple ont plus de facilité pour gérer leur magasin car ils peuvent se répartir les rôles. Souvent, l’un est responsable de l’équipe de vente et des actions commerciales tandis que  l’autre supervise la technique produit et la gestion. La principale difficulté, c’est la constitution de l’équipe : le recrutement, la formation, l’organisation. Je peux dire qu’il faut de 6 mois à un an pour stabiliser son équipe. Actuellement nous sommes 7 et l’organisation est efficace. »

ac-f : Avec le recul, avez-vous un nouveau regard sur le réseau La Mie Câline ?

Thierry CRIBIER : « Après 18 mois d’activité, je constate que La Mie Câline correspond exactement à  l’image que j’en avais. Le soutien du franchiseur, la création de nouveaux produits, en particulier le développement de la gamme traiteur, les actions commerciales sont  réellement des atouts pour mon magasin et j’ai atteint les objectifs que je m’étais fixés au bout de la première année. Bien qu’étant un professionnel de l’alimentaire, je suis encore surpris par les efforts que mène La Mie Câline à tous les niveaux,  en matière d’hygiène. Je pense que nous sommes leader, sur ce point, dans notre secteur d’activité avec le laboratoire de fabrication des sandwichs frais dans chaque point de vente, les contrôles qualité effectués en magasin comme à l’unité de production par des laboratoires indépendants. »

ac-f : Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut créer un magasin La Mie Câline ?

Thierry CRIBIER : « Pour réussir, il faut une grande implication du dirigeant et donc beaucoup de présence.  Il faut une bonne formation aux différents aspects du métier de dirigeant d’un terminal de cuisson et une réelle pratique dans les magasins pilotes de La Mie Câline avant d’ouvrir le sien. C’est d’ailleurs ce que propose La Mie Câline à tout nouveau candidat. Il est également important de créer la cohésion de son équipe, de lui donner des objectifs et d’accompagner chaque collaborateur  dans sa prise de poste. Il est primordial de connaître ses clients et leurs habitudes et d’être à leur écoute. Il ne faut pas avoir peur de la concurrence mais au contraire bien  la cerner pour savoir se positionner. Il ne faut pas négliger son intégration dans le quartier et dans la ville. Nous sommes des commerçants de proximité. »

Actualités de LA MIE CALINE

Le point de vente La Mie Câline de Belfort est en activité depuis 18 ans. Le 1er octobre dernier, il a été repris par Stéphane Larzul, un breton d’origine qui n’en est pas à sa 1ère expérience dans l’entreprenariat, ni au sein du réseau de terminaux de cuisson. Le franchisé Stéphane Larzul fait son retour […]

Si vous souhaitez entreprendre dans le secteur de la boulangerie/ pâtisserie/ traiteur, tout en vous adossant à un réseau expérimenté, n’hésitez pas à découvrir de plus près la franchise La Mie Câline. Présente au Forum de la Franchise à Lyon, le 17 octobre prochain, ce sera, pour vous, l’occasion parfaite pour rencontrer des représentants de l’enseigne, […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.