Services à la personne, un business soumis à agrément

La Loi Borloo a boosté un marché de plus en plus concurrentiel. Les services à la personne représentent un marché d'avenir dans notre société. Le vieillissement de la société française et l'évolution des modes de vie sont des opportunités pour de nouvelles activités. De plus l'incitation fiscale introduite par la loi Borloo renforce la demande. De ce fait l'offre est très, voire trop, importante. Cela doit vous inciter à préparer votre projet avec une grande minutie.
Il est nécessaire de garder particulièrement à l'esprit les principales contraintes inhérentes à ce type d'activité. Ainsi les services ne peuvent pas être stockés. Les services à la personne reposent avant tout sur la confiance que vous accordent les clients et comportent souvent une dimension importante de gestion des relations humaines. Les marges commerciales sont en général faibles et contraignent le dirigeant à se comporter en gestionnaire rigoureux. Le business plan doit être élaboré avec soin.
Les services à la personne s'appuient largement sur le nouveau cadre réglementaire. L'Agence nationale des services à la personne recense vingt-deux activités bénéficiant des avantages de la loi Borloo. Ainsi pour le client, la loi accorde une réduction ou un crédit d'impôt sur le revenu équivalent à 50 % des sommes versées, les services devant être payés par le Cesu (Chèque emploi service universel). Pour le prestataire, le taux de TVA est réduit de 5,5 %, un allégement total des charges patronales de sécurité sociale dans la limite du Smic brut.
Dominique Deslandes

Découvrez aussi notre dossier : "franchise et service à la personne"

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - un mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 3 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 3 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 02/04/10 02:00

Les franchises qui recrutent