Relations distributeurs et fournisseurs

Un rapport remis au Secrétaire d'Etat à la Consommation, Luc Chatel, intervient sur la libre négociation des tarifs de manière mesurée et préconise d'introduire davantage de transparence et de concurrence.
Chargée de sa rédaction, Marie-Dominique Hagelsteen, Conseillère d'Etat, rappelle combien une réforme est souhaitable. Elle réaffirme que les conditions générales de vente sont le socle de la négociation entre un distributeur et un fournisseur. C'est une façon volontariste de sortir de la situation actuelle où la distribution facture trop de services aux fournisseurs, dit-elle.

Tout le monde n'est pas content !

Si Michel-Edouard Leclercq se déclare satisfait, les représentants de l'agro-alimentaire font part de leur déception. Ils déplorent que les distributeurs puissent exiger des baisses de tarifs sans contreparties négociées pour les promotions.
En effet les mesures préconisées par la rédactrice du rapport sont minces. Elle a écarté la mise en place d'un système à deux vitesses où la distribution aurait pu négocier les tarifs des grands fournisseurs, sans pouvoir toucher à ceux des PME. Elle se défend en expliquant qu'il aurait fallu introduire dans la règle générale un régime de seuils, ce qui est fort difficile à appliquer. Le rapport n'explore pas non plus la piste de la négociabilité des tarifs, accompagnée d'un raccourcissement des délais de paiement pour les PME.
Enfin Marie-Dominique Hagelsteen préconise d'accompagner cette réforme d'un renforcement de la concurrence entre enseignes dans leur zone de chalandise. Elle doit s'intensifier en amont mais aussi en aval, juge-t-elle et d'ajouter que le Conseil de la concurrence doit avoir la faculté de prononcer des injonctions structurelles en cas d'abus de position dominante.
Dominique Deslandes

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - un mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 3 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 3 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 23/04/08 02:00

Les franchises qui recrutent