Quand la famille finance l'entreprise

Demander de l'aide à la famille pour créer son entreprise. La solution peut se qualifier de gagnante-gagnante car elle apporte les fonds nécessaires au jeune entrepreneur et accorde des avantages au généreux mécène.

Les deux tiers des personnes souhaitant créer leur entreprise rencontrent un obstacle majeur : le manque de moyens financiers. L'obstacle se contourne pour un quart des créateurs en ayant recours au financement familial.

Bien entendu, les aides de l'Etat, des collectivités locales et les prêts bancaires sont déjà des sources de financement. Tout cela reste souvent insuffisant pour booster un projet urgent à mettre en place.

La famille peut alors intervenir sous trois formes : le prêt, le don manuel ou la participation au capital. Ces aides sont encouragées par le gouvernement comme le confirme la lecture de quelques articles de la loi Dutreil d'août 2003 ou les dernières mesures sur les donations.

Le prêt se fera sans intérêt mais il sera bon de s'accorder tout de suite avec le prêteur sur les modalités du remboursement.

Le don manuel pourra se faire sans notaire mais sera déclaré à l'administration fiscale. La loi Sarkozy permet un abattement fiscal mais n'est pas sans risques en cas de famille nombreuse.

Enfin, la participation au capital cumule l'avantage d'être financièrement et juridiquement claire tout en offrant des avantages fiscaux aux nouveaux actionnaires.

Vu dans Défis 2004

Articles similaires

Faire un Business Model : Comment se démarquer ?

par DM - 3 jours

Né en même temps qu’arrivait la bulle Internet, le business model est un support de la créativité de l’entrepreneur. Il permet à ce dernier de fixer son projet. C'est le préalable à l'étude de marché c'est à dire que cette dernière va permettre au...

Ouvrir un commerce avec un petit budget, quelles franchises ?

par MA - 10 jours

Vous souhaitez lancer votre commerce mais ne disposez par d'importantes ressources? Grand nombre de réseaux de franchise sont accessibles pour un apport personnel modéré. Mais avant de vous lancer, vous devez suivre certaines étapes clés pour ne p...

Négocier avec son banquier

par Deslandes Dominique - 15 jours

Les TPE (très petites entreprises) peuvent aussi obtenir des conditions privilégiées à condition de respecter certaines règles de négociation. Vous savez négocier avec un fournisseur, alors pourquoi pas avec un banquier ?

Informations clés

  • Crée le: 04/02/06 01:00

Les franchises qui recrutent